Le problème du logement reste extrêmement prégnant sur certains secteurs du département de la Gironde dont celui du canton de Créon. Malgré une augmentation constante ils n’arrivent pas à satisfaire une demande ininterrompue depuis le milieu des années 70. La proximité apparente de l’agglomération bordelaise renforce ce déficit. Le fait par exemple que Créon offre la quasi totalité des services urbains dans une périmètres très restreint a considérablement augmenté la demande et ont fait monter les prix des locations.
Seule la régulation via les constructions à loyer modéré permet de maintenir cette inflation préjudiciable aux ménages aux revenus modestes. En fait en dehors de Tresses, du chef-lieu du canton Créon, de Carignan, de Camblanes, de Salleboeuf et à un degré moindre mais proportionné à leur taille de Cénac, Cambes ou Cénac les programmes réalisés avec le soutien du Conseil général par les organismes d’HLM ont été insuffisants. Il est  vrai qu’une grande partie du canton a été classée en zone 3 non attractive pour les organismes habilités.
Le Département a participé à la réhabilitation de logements dits sociaux par les particuliers, via le dispositif de Programme Social Thématique (PST), pour un montant global de 138 000€ pour une trentaine de dossiers. A ce titre une subvention de 60 000 € a été accordée à l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat portée par la Communauté de Communes du Créonnais et qui est en cours de réalisation. Il en faudrait d’autres sur l’ensemble du territoire car la qualité des logements dans les centres-bourgs laisse parfois à désirer.
Subventions également pour le logement social et très social à hauteur de 221 000€ (98 000€ pour Gironde Habitat, 49 000€ pour la commune de Tresses, 40 000€ pour le bailleur Clairsienne, soutien aux communes de Saint-Genès, Lignan…) qui permettent d’offrir des possibilités insuffisantes mais pourtant réelle de prendre en compte les personnes ne pouvant avoir accès aux loyers privés ou non conventionnés. Deux logements d’urgence dits chalets Emmaüs ont été implantés par la CDC du Créonnais sur Créon
Il faudra pour certaines communes ayant dépassé le seuil de 3 500 habitants (Sadirac, Carignan… ) se préparer à de gros efforts pour atteindre le niveau légal leur évitant une pénalisation supplémentaires sur leur Dotation Globale de Fonctionnement en raison de la faiblesse de leur parc de HLM. Tôt ou tard Latresne sera également concernée par ce niveau de 25 % ! En 2015 le Conseil général a inscrit 10 millions d’Euros pour l’aide à la pierre qui regroupe tous les soutiens à la politique de l’Habitat et du logement. Un effort auquel il faut ajouter toutes les cautions d’emprunt effectué par les organismes HLM ce qui leur a permis de débloquer avec l’aide du département plus de 1700 logements à caractère social en 2014 !
Le lancement de plans locaux d’urbanisme intercommunaux ne résoudra pas nécessairement les difficulté même s’ils sont accompagnés d’un Plan local de l’Habitat. En effet le SCOT de l’agglomération bordelaise a fixé des taux de croissance faibles pour éviter un étalement urbain trop pénalisant pour les surfaces agricoles et de nombreux obstacles existent sur le territoire : prix élevé d’un foncier devenu rare, risques naturels (carrières, zones inondables), absence d’équipements scolaires de proximité dans 3 communes, difficultés de déplacement sur le trajet domicile-travail, faiblesse de l’attractivité de certaines communes hors axes de circulation.
La part faite aux pavillonnaire très consommateur d’espace restera donc très importante et surtout très pénalisante pour la nature et les terres agricoles alors que la solution passe par la densification des entités déjà urbanisée. Le Conseil général a mis en place une politique de coordination et de cohésion entre les SCOT girondins afin de gérer au mieux l’utilisation des sols.
En venant ce mercredi 21 janvier à 19 h 30 dans la salle du conseil de la Mairie de Camblanes et Meynac vous pourrez participer à la première rencontre du printemps citoyen sur ces sujets. Faites vivre la citoyenneté !