Quand elle devrait être en pleine campagne pour l’élection présidentielle avec sa cohorte de réunions thématiques, de visites sur le terrain et de déclinaison d’un programme de gouvernement, la France est plongée dans un marécage politique sans précédent. Les candidats que l’on pensait les plus installés y pataugent péniblement sans avancer d’un pouce. Ils ont de grosses suspicions de vases communicants pour l’une et un véritable cloaque pour l’autre quand ils espéraient régler leur maigres différences dans un second tour déjà acquis.

Marine Le Pen vient de recevoir un « bleu » du parlement européen pour avoir tricher avec les règles d’emplois du personnel qu’elle rémunérait avec les subsides de cette Europe qu’elle vomit ! Étrange scénario que celui qui consiste à déblatérer sur la gabegie de l’UE, sur l’absence de rigueur des gestions publiques, sur la défense du travailleur, de la veuve et de l’orphelin menacés par les hordes de migrants quand soi-même on triche sur ses déclarations de patrimoine (plusieurs millions d’€ ont été dissimulés) et sur les fonds alloués pour ses propres salariés. Bien évidemment il ne s’agit que de « calomnies » destinées à miner la crédibilité d’une candidature populiste se prétendant populaire. Le fameux « air de la calomnie » du Barbier de Séville est entonné par les chanteurs travestis en bleu Marine… elle refuse de rembourser les 360 000 euros demandés et attend de pied ferme les juges pouvant lui infliger 10 ans inéligibilité pour fausse déclaration sur sa fortune ! Des broutilles quand on prétend défendre le peuple laborieux ! Mais dans le fond sa chance repose sur le fait que désormais le mot qui traverse le camp de la droite se voulant plus respectable c’est « courage Fillon ! ». Elle passe au second plan puisque ses 360 000 € distribués aux autres font « gagne-petit » par rapport au million du triomphateur de la primaire flamboyante des ex-UMP !

Pris dans les sables mouvants le candidat triomphant de deux adversaires ayant connu une « mise en examen ». Lui le parangon de vertu de la Sarthe aurait un peu abusé des facilités accordées par les assemblées pour la rémunération des assistants indispensables à l’exercice d’un député. Il faut cependant ajouter que le cumul des mandats (Fillon en a cumulé quelques-uns) ne rendait pas très utile la collaboration familiale qu’il avait instituée. Mais, soit il lui en fallait une légère comme une plume à discours et précieuse pour lui tenir son carnet de rendez-vous déjà probablement maîtrisé en de nombreux autres endroits (mairie, présidence du Conseil général, groupe parlementaire..) par des dizaines d’autres personnes travaillant pour lui. C’est vrai qu’il fallait de temps à autres inscrire : « course automobile », « réception au manoir », « piscine », « chasse », « coiffeur » ou « « médecin »… indispensables pour la bonne marche eds affaires publqiues. Plus il se débat dans ce marigot des rémunérations de ses proches sans contrat de travail et plus il s’éloigne de la rive où il comptait bien se lancer dans la campagne. Alors point de salut autre que celui de chanter sur la scène médiatique le grand air de la « calomnie »…. qui cette fois est repris avec délectation par (Le) Figaro ! C’est une grande tradition !

Le troisième a échappé de peu (provisoirement) à une exploitation d’une note de frais un peu trop volumineuse. Emmanuel Macron aurait trop souvent dit « Bercy » dans les restaurants avant son départ « En Marche ». L’enveloppe annuelle des frais de représentation du ministère de l’Économie dépasse cent cinquante mille euros, soit au moins cent vingt mille euros utilisés en huit mois par le jeune ministre pour ses seuls déjeuners et dîners en bonne compagnie. Pas grave. On reprend à son compte là encore l’air de la calomnie et on réfute toutes les affirmations contenues dans un livre que l’on se gardera bien de remettre en cause… au cas où il faudrait sortir les tickets ou les factures !

Arrivé depuis peu dans le jeu des 7 familles politiques actuellement en course, Benoît Hamon devra inscrire sur la porte d’entrée de son futur siège de campagne : « gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m’en charge ! ». Comme elle est de Voltaire elle peut lui être utile pour ne pas rester Candide. Il va lui falloir apprendre à surveiller ses arrières et faire sortir les mines que vont chaque jour placer sur son chemin vers le second tour, des gens qui ne lui veulent pas du tout du bien ! Le « frondeur » qui a, soit-dit en passant, voté plus de 90 % des textes gouvernementaux et qui est l’auteur de deux lois que l’on s’accorde à reconnaître comme de qualité sur la consommation ou l’économie sociale et solidaire va être vite un cœur de cible pour une vingtaine de ses ex-collègues. Pour lui il s’agit davantage d’un trail de montagne que d’une traversée de marécages mais les ravins sont proches et une simple poussette discrète suffit…

17 Réponses

  1. Baillet Gilles

    Aux dernières nouvelles, le président de la République devrait apporter son soutien à Benoît Hamon. Donc l' »hérésie » aura été de courte durée…

    Répondre
  2. J.J.

    La Charente Libre (ou Sud Ouest) 01/02/2017

    ENFIN, Une vraie info ! Auchan aussi humain avec ses clients et son personnel.
    Bien sûr, c’est pas beau de voler, mais de la à déposer une plainte et en faire un article !

    «  »Une retraitée de Cognac, âgée de 85 ans, a été remarquée ce mardi en début d’après-midi par le service de sécurité du magasin Auchan de Châteaubernard alors qu’elle glissait un produit de beauté dans son sac.
    A la caisse elle a payé d’autres articles, pas celui-là, d’une valeur de 9,90 euros. Déjà confondue pour un délit identique, cette mamie née en 1931, qui avait eu droit à un rappel à la loi, va faire l’objet d’une ordonnance pénale, une procédure simplifiée. Pas de procès mais un avertissement plus ferme. Sa peine, inscrite à son casier, devrait lui être signifiée par un magistrat. » »

    Répondre
  3. faconjf

    Bonjour,
    “Il y a une chose plus terrible que la calomnie, c’est la vérité.” Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord
    Pauvre Fillon ce dévot serait bien inspiré de méditer le 9éme commandement « Tu ne porteras pas de faux témoignage ». « Si Dieu est clairement Vérité, le Diable lui, est associé au mensonge, il est désigné dans la Bible comme étant le Père du mensonge . Celui qui ment a pour père Satan (chrétiens2000).
    Hou..lala Fillon sera-t-il excommunié pour avoir menti effrontément devant tous les Français. Non certainement pas mais tous les Brutus de son camp affutent leurs couteaux. Ainsi viennent d’être déposés  » Wauquier 2017.fr » et « Baroin 2017″. Nous attendons avec impatiente  » Balkany’s 2017″.
    Salutations républicaines

    Répondre
  4. bernadette

    Quel radin ce depute Pc andre chassaigne. Pourquoi ne pas porter les retraites agricoles mensuelles a 1300 euros. La croissance en France est de 1,1.
    Continuez a exploiter les agriculteurs et vous verrez bien…..
    Grave de travailler toujours avec les syndicats.

    Répondre
  5. bernadette

    Les petits agriculteurs ce sont eux qui sont sur la paille et enplus on leur sert la resistance. Non M. Andre Chassaigne il faut des retraites agricoles a 1300 euros. Vous aussi vous vous etes emmele les pieds dans lertapis.

    Répondre
  6. jacques

    Fait relatif: Sarkozy a quitté le cap nègre et s’apprête à prendre son vélo pour revenir pédaler dans la semoule qui doit le faire adouber pour remplacer Fillon qui ne sait pas nager comme lui dans les affaires.
    2ème faite relatif: Marine Le Pen, n’est pas une héritière et ne pense qu’à défendre les gens dont elle partage, bien entendu, les préoccupations quotidiennes. Peut-être que Poutine ou Trump (qui n’a pas voulu la recevoir) paieront à sa place les sommes qui lui sont réclamées (outrancièrement cela va de soi) si elle leur cède, une fois au pouvoir, la principauté de monaco.
    Hier le sénateur LR Miard s’est élevé contre la perquisition ayant eu lieu à l’Assemblée Nationale en osant déclarer qu’en embauchant qui il voulait sans en référer à qui que soit il défendait la liberté des gens qui l’avait élu. Il oubliait de préciser que ces mêmes gens avaient le droit de savoir comment si l’argent public (leurs impôts) était utilisé à bon escient.
    Il faut effectivement garantir l’autonomie des députés et il n’est pas question de revenir sur la liberté d’embaucher des collaborateurs « intuitu personae » car il faut qu’ils puissent avoir une confiance aveugle en ceux-ci. Mais rien n’empêche que des garde-fous puissent y être mis par la loi leur interdisant d’embaucher un membre de leur famille très proche ou un membre de la famille proche d’un de leur collègue.
    Quand est-ce que le peuple va se réveiller et exiger qu’un organisme indépendant constitué de citoyens renouvelés fréquemment, soit chargé de contrôler, non pas les actions et orientations politiques, mais de leurs actions privées. En cas de dérives constatées, il serait habilité à donner des sanctions pécuniaires ou de saisir la justice en cas de faits délictuels.

    Répondre
    • bernadette

      @Jacques,

      Puisque les elus sont les Porte paroles du peuple c’est a eux a demander cette institution.
      Bonne fin de journee

      Répondre
  7. Sylvain

    La Vème République pourrit par la tête. Les socialistes s’y sont vautrés depuis Mitterrand sans y changer quoi que ce soit. Les mœurs de la bourgeoisie et de la finance dirigeante les ont corrompus aussi : c’est un désastre. Cela va de pair avec l’abandon de tous les principes et valeurs politiques socialistes au nom de la real-politique. Valls et ses amis girondins droitiers Gilles et Florent n’en sont que les rejetons. Ils se préparent à soutenir le petit banquier Macron. Socialiste ça ? Les bras m’en tombent. Où es-tu Jaurès ? La soumission au capitalisme destructeur, via l’Union européenne, n’a fait qu’aggraver l’addition. Hamon, homme d’appareil pourra-t-il redresser la barre ? Mieux vaudrait honnêtement se dire qu’une vraie « traversée du désert » de quelques années sera nécessaire pour mettre les choses à plat et au propre. Et essayer de reconquérir la reconnaissance du bon peuple. Bon courage M. Darmian.

    Répondre
  8. Philippe

    Je suis inquiet M. Darmian. Le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, a reçu Benoît Hamon, dans l’après-midi de lundi 30 janvier, lui adressant ses « félicitations » et ses « voeux sincères », tout en l’invitant à « assumer le bilan du quinquennat de François Hollande dont nous avons toutes les raisons d’être fiers ».
    Quelques heures plus tard, sur France 2 , Hamon a répondu positivement à cette demande, en déclarant au journal de 20 heures : « Je remercie Bernard Cazeneuve de son soutien, même s’il est exigeant. » Il a précisé : « Il y a dans ce quinquennat des éléments évidemment positifs, et je n’ai jamais considéré, moi, qu’il était indéfendable. » « Frondeur », jusqu’à un certain point seulement… Et Hamon de citer le « bon combat », selon lui, de Marisol Touraine. Un choix qui n’est pas anodin : c’est contre la politique de Marisol Touraine que les hospitaliers seront une nouvelle fois en grève le 7 mars dans tout le pays. Hamon a salué aussi le « bon combat » de la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, elle qui a réussi à dresser contre elle la quasi-totalité des syndicats des enseignants mobilisés contre sa réforme du collège ! La même persiste encore aujourd’hui, avec son projet de réforme de l’évaluation des enseignants (reprenant l’essentiel du projet de son prédécesseur de droite, Luc Chatel), un projet décrié par de nouvelles manifestations, ce 1er février, devant les rectorats et sous les fenêtres mêmes de son ministère. Non, vraiment, tout cela ne sent pas la rupture !

    Répondre
    • LEON

      Tout cela ne sent pas la rupture…
      En effet !
      Et pourtant sans rupture nette, il n’ y aura pas de salut, pas de 2e tour. Il y aura les noces de plusieurs carpes avec plusieurs lapins. Il y aura la perpétuation des magouilles politiciennes au détriment de l’examen des éléments de PROGRAMMES valables pour TOUS, au détriment par conséquent des choix hautement politiques. Hamon doit choisir son camp de façon indiscutable, et sa réponse à Bourdin « oui, il y aura un bulletin Hamon à la présidentielle » sonnera un peu moins comme une anticipation précipitée et prétentieuse -ce qui est aussi bien dommage actuellement que dommageable pour l’avenir.

      Répondre
  9. bernadette

    Tres inquiete sur la situation geo politique de notre pays, de Notre region, de Notre departement et communes.
    Le SMIC (salaire minimum interpro de croissance) sert
    de base au calcul des retraites
    agricoles des exploitants
    agricoles qui aux ont paye des
    charges importantes sur
    l’emploi de leur exploitation.
    Je me pose la question de
    savoir pourquoi le calcul de
    leur pension est calcule sur le
    SMIC.
    Pourquoi cette base ?

    Répondre
  10. LAVIGNE Maria

    Le grand air de la calomnie ! Il se moque de nous FILLON ! Innocent lui et ceux qui le soutiennent ont un sacré toupet ! Même le curé de Sablé Sur Sarthe apporte son témoignage. Pensez donc, cette honorable famille est bien connue ici. Et pendant ce temps là, le donneur de leçons, celui qui préconise l’austérité, les privations pour le peuple, engrange, magouille avec la finance la plus réactionnaire. Nous n’avons pas beaucoup entendu la gauche sur l’actualité, certains doivent se sentir morveux, d’autres mal à l’aise. Lors d’un congrès, Pierre BEREGOVOY, s’est tourné vers quelques camarades qui applaudissaient un intervenant avec qui il n’était pas d’accord sur tout  » moi, je ne signe jamais un chèque en blanc » . Je ne l’ai jamais oublié…

    Répondre
  11. Michel M

    TIREE ‘ du Canard de mercredi.
    la devinette en vogue a l’ Assemble’e :
    Que faisait Penelope en attendant Ulysse:

    ELLE FAISAIT TAPISSERIE!!

    TRES BIENTOT A LA COMEDIE FRANCAISE

    LE. RETOUR D’ULYSSE A SABLE SUR SARTHE

    REALISATEUR INTERPRETE : MR FRANCOIS FILLON
    avec la participation passive de Mme PENELOPE DE LA RE VUE. DE S DEUX RIVES…. Et tres BIENTOT sur vos ecrans et petites lucarnes en continu sur I TEle. Et sur tout BFM TV …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.