Il y a une marge importante entre la curiosité et le soupçon… Elle est la même entre la sensation de manipulation et le conspirationnisme. De puis des décennies ces approches de l’actualité et des grands événements qui la jalonnent ont mis en évidence l’existence, au sein de la société française, d’un courant d’opinion complotiste tangible. Une large majorité des citoyens devenus consommateurs de fictions, d’informations bidonnées n’a plus la culture de l’explication raisonnée complexe et a vite adopté le principe que derrière chaque fait il existe une causse cachées inexplicable. Les récentes déclarations du Président de la République française sur les fake news va accentuer cette théorie. Une récente étude a démontré que désormais la cause de l’explication rationnelle est perdue. On appelle ce phénomène galopant le « complotisme » qui souvent repose sur des intérêts particuliers. Il n’en reste pas moins vrai que des officines hautement spécialisées alimentent cette peur productive pour les extrêmes d’un monde de la vérité cachée en permanence. Le premier constat à effectuer c’est que ce phénomène social majeur s’aggrave !
Un Français sur quatre approuve ces théories et seul un sur cinq y semble hermétique…ce qui dénote un véritable fléau pour la démocratie. Le pire c’est que ce sont les jeunes générations qui sont les plus enlisés dans cette triste réalité. Ces théories sont des récits qui expliquent le monde par des actions menées par des groupes cachés : services secrets, organisations mêlant décideurs économiques et politiques, illuminati, francs-maçons, extraterrestres… et tout est utilisé. Parfois une faible part d’exactitude contribue à cette affabulation collective savamment entretenue par les réseaux sociaux.
L’enquête révèle que sur des sujets multiples le complotisme bat son plein. 55 % pensent par exemple que le ministère de la santé est de mèche avec l’industrie pharmaceutique pour cacher au grand public la réalité sur la nocivité des vaccins. On trouve 32 % des Français qui pensent que le virus du sida a été créé en laboratoire et testé sur la population africaine avant de se répandre à travers le monde ! Ne pas oublier que 24 % des sondés pensent qu’il existe un projet secret appelé le « Nouvel Ordre Mondial » et consistant à mettre en place une dictature oligarchique planétaire.
Certaines traînées blanches créées par le passage des avions dans le ciel sont composées de produits chimiques délibérément répandus pour des raisons tenues secrètes (20 %) et 17 % évoquent le fait que les Etats-Unis ont développé une puissante arme secrète capable de provoquer des tempêtes, des cyclones, des séismes et des tsunamis en n’importe quel endroit du monde.
Pour 16 % d’entre eux les Américains ne sont jamais allés sur la lune et la NASA a fabriqué des fausses preuves et de fausses images de l’atterrissage de la mission Apollo. Et enfin cerise (ronde) sur le gâteau 9 % pensent qu’il est possible que la Terre soit plate et non pas ronde « comme on nous le dit depuis l’école ». Il faut se rendre à l’évidence : ces taux de réponse sont extrêmement préoccupants car même si on peut douter parfois des sondages, ces chiffres sont terriblement révélateurs d’un échec total du système éducatif ayant condamné des générations à « absorber » des croyances de tous ordres !
Comparativement à leurs aînés, les jeunes sont nettement plus imprégnés par ces théories complotistes même si sur l’immigration (et les fake-news sont légions) ou sur le réchauffement climatique ils sont encore un peu plus circonspects face aux absurdités déblatérées parfois par des hommes de pouvoir. N’empêche qu’au moment de voter on constate les dégâts causés par ces échafaudages montés en vérités solides à partir d’événements exploités par des spécialistes de l’intoxication déraisonnable. Partout où le conspirationnisme progresse le vote populiste de tous bords est le plus élevé.
Selon le philosophe Pierre-Henri Tavoillot, « la différence fondamentale entre la théorie du complot et la fake news réside surtout dans le fait que la première est irréfutable. C’est un discours immunisé contre la réfutation. Avec la théorie du complot, on est généralement en face d’un discours qui souffre de tout sauf de son propre doute.» Ce constat constitue le fondement de la vie sociale française car sur de très nombreux sujets qui servent à échafauder des doctrines politiques simplistes ayant un impact réel. Un climat général de défiance intoxique le pays : plus personne ne croit personne ! Chacun cherche derrière un fait l’explication qui l’arrange et surtout qui lui permet de conforter ses croyances… On revient à l’époque où l’on croyait que les sacs de blé faisaient naître les souris.

11 Réponses

  1. J.J.

    Ce phénomène n’a rien d’étonnant, ce n’est que le prolongement de la destruction d’un possible esprit critique par « l’enseignement  » et la propagation de croyances parfaitement irrationnelles diffusées par les « livres inspirés par une soi disant manifestation divine ».

    Ces croyances antiques se justifiaient par le désir de l’humanité de connaître la raison et le pourquoi des choses.
    Malheureusement, on permet que se transmettent, dans un but politique de contrôle des consciences, des théories parfaitement délirantes, alors que les découvertes scientifiques ont justement fourni des explications (pas toutes, bien sûr, il ne faut pas rêver).
    De toute façon , pour beaucoup de personnes, le magique et le merveilleux priment face à la réalité terre à terre.
    Quant on permet, et mieux, que l’on encourage le vagabondage intellectuel, il ne faut pas s’étonner de la prolifération de croyances irrationnelles.

    « L’homme est un animal crédule, il a besoin de croire et, à défaut de fondements solides à sa croyance, il se contentera de fondements bancals. »
    Sire Bertrand Russel, prix Nobel de littérature.

    Répondre
  2. faconjf

    Bonjour,
    joli pavé envoyé dans la mare à canards … Un canard qui au sens ancien désignait une fausse nouvelle. La question est qu’est ce qu’une fausse nouvelle ???
    Une fausse nouvelle est une information, soit carrément fausse, soit détournée, exagérée ou dénaturée à un point tel qu’elle n’est plus véridique, présentée comme une vraie nouvelle dans le but de tromper les gens. Cela peut être fait pour générer des clics et des partages sur les réseaux sociaux, pour atteindre des objectifs quelconques (politiques, idéologiques, économiques, etc.) ou simplement pour se moquer de la crédulité des lecteurs.
    La question suivante est Qui doit énoncer ce qu’est une fausse nouvelle ?
    Pour moi ce n’est certainement pas l’état dont l’objectif déclaré est d’atteindre des buts politiques, économiques et idéologiques !!! L’histoire regorge, surtout en temps de guerre, des fausses nouvelles produites par TOUS les gouvernements.
    Pour moi ce n’est pas non plus les médias ayant pignon sur rue dont les objectifs déclarés sont purement économiques et TOUS ont colporté des fausses nouvelles dont le ressort principal était de faire monter le tirage – Armes de destruction massive, charniers de Timisoara, fausse interview, etc – .
    Pas non plus les autorités religieuses qui TOUTES ont menti depuis leurs débuts – La terre est plate, la terre est immobile et est le centre de l’univers, etc-.
    Reste la justice, mais sur quoi peut elle se baser pour décider si telle information est vraie ou fausse ? Sur des experts mais alors quelle crédibilité et quels critère pour les sélectionner? Quels délais pour statuer, nécessairement longs pour se forger une intime conviction…
    Alors, alors un comité Théodule, une commission d’enquête parlementaire, une police de la vérité, j’avoue je ne sais pas.
    En attendant, muni de ma simple et trop limitée intelligence personnelle, je juge la proposition du président JUPI-TAIRE très dangereuse pour la démocratie. Aux motifs que la corde sensible à déjà été sollicitée par Louis Napoléon Bonaparte par la loi du 27 juillet 1849 qui étend les dispositions du décret du 11 août 1848 aux attaques contre l’autorité du président de la République et aux offenses envers sa personne. Dès lors, les persécutions s’abattent sur les journaux démocratiques et ouvrent la voie au coup d’état.
    Voir dans le Président Micron le successeur de Napoléon III, mais dites moi c’est pas une pensée, comment dire, oui c’est ça …CONSPIRATIONNISTE ! Ce mot valise qui disqualifie toute forme de pensée alternative.
    Salutations républicaines

    Répondre
  3. LEON

    Quelqu’un disait récemment que les gens croient facilement les mensonges qui font appel à leurs préjugés…
    Ma foi, oui…

    Répondre
    • J.J.

      @Facon JF : « En attendant, muni de ma simple et trop limitée intelligence personnelle, je juge la proposition du président JUPI-TAIRE très dangereuse pour la démocratie. »

      C’est exactement ça : ni plus ni moins qu’un retour à la censure qui n’ose pas dire son nom.
      Mais Juju premier n’a-t-il pas dans son jeune temps fréquenté un établissement géré par une certaine institution, bien en cours au Vatican, et connue pour ses exercices de restriction mentale ? Curieux non ?
      Salutations républicaines
      19 nivôse 226

      Répondre
  4. Daniel

    Lorsque nos gouvernants nous ont assuré que le nuage radioactif de Tchernobyl s’est arrêté à nos frontières, information abondamment relayée à l’époque par les médias, comment ne pas s’étonner que les citoyens n’aient plus confiance en eux, et qu’ils échafaudent leur propre théorie pour tous les sujets qui les dépassent.

    Répondre
  5. bernadette

    Il est nécessaire de communiquer au travail comme il est nécessaire de communiquer lorsque l’on vit dans un village.
    La communication est la base de tout à condition de parler français.

    Répondre
  6. bernadette

    Je pense que lorsque l’individu ne veut pas s’informer, il est hors champ de tout et laisse ainsi vagabonder son cerveau qui rejoint peut être la pensée religieuse.
    Le nuage radioactif de Tchernobyl à fait véhiculer l’information par la presse dans un objectif de rassurer la population française.

    Répondre
  7. bernadette

    Le Pec de Bugaragh a été la cible de la presse pour le tourisme. La fin du monde avait été annoncée et aujourd’hui le village viticole calmement. L’histoire est que la presse s’est laissée convaincre par des croyants.

    Répondre
  8. faconjf

    Si vous le permettez, voici ma petite analyse du fameux sondage dont la presse fait opportunément gorge chaude. Je dis opportunément car elle renforce pile poil la déclaration Jupitérienne. Toute analogie avec le sondage qui encourageait Raffarin en son temps à mettre en place la journée de solidarité ne peut être que fortuite? L’ombre d’une manipulation sordide ne peut être suggérée que par des complotistes ! Revenons au sondage que l’on ne trouve pas en intégralité dans la presse mais ici sur la toile; https://jean-jaures.org/sites/default/files/redac/commun/productions/2018/0108/115158_-_rapport_02.01.2017.pdf
    sondage commandé (et payé) à Ifop par la Fondation Jean-Jaurès et Conspiracy Watch. Comme dit l’adage populaire « c »est celui qui paye l’orchestre qui choisit la musique ». Voyons donc qui paye. D’abord la fondation Jean-Jaurès une fondation politique française proche du Parti socialiste et qui à ce titre a reçu en 2016 230 000 € de subvention au titre de la réserve institutionnelle de la Présidence de l’Assemblée nationale, dont le président était Claude Bartolone, dans le cadre de la réserve parlementaire. Puis Conspiracy Watch , également appelé Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot, c’est un site web français fondé en 2007 par Rudy Reichstadt. ex-chef de bureau des affaires financières de la mairie de Paris jusqu’en 2017.On le retrouve autour du journaliste Michel Taubmann avec BHL , Glucksmann père + fils et Pascal Bruckner au Cercle de l’Oratoire. Un cercle de réflexion français créé peu après les attentats du 11 septembre 2001 contre le World Trade Center, à New-York. Ce cercle de pensée, qualifié de néoconservateur, a disposé, entre 2006 et 2008, d’une revue intitulée Le Meilleur des Mondes, fondée initialement pour défendre le bien-fondé de la guerre en Irak et s’opposer à la montée de l’antiaméricanisme en France. Je terminerai en mentionnant la grande amitié entre Reichstadt et Caroline Fourest grande caution morale du site Conspiracy, condamnée par la justice en 2012 pour diffamation et par le CSA en 2014 …
    Après avoir passé beaucoup de temps à éplucher le sondage de 97 pages et la note de synthèse 11 pages, je constate une interprétation spécieuse. Concernant les théories de complots le questionnaire stipule X% en ont entendu parlé et Y% n’en n’ont jamais entendu parler, puis sans discrimination d’interpréter les réponses d’accord ou pas avec ces théories. je note au passage que les pourfendeurs du mensonge ne s’embarrassent d’aucun scrupule pour rédiger leur synthèse. Ni sur la complexité, ni sur le nombre très conséquent des questions. Curieusement, les adeptes des théories du complot sont principalement FN et FI … Étonnant non ?

    Répondre
  9. JJ Lalanne

    Conséquence d’ un enseignement minimaliste dans les matières scientifiques souvent limitées a un peu de « techno », minimaliste dans la formation à la logique, ignorant la formation de l’ esprit critique. Avec des enseignants qui croient à la mémoire de l’ eau en homéopathie, abusivement antivaccins, qui ne voient dans le réchauffement climatique que la main de l’ homme, pour qui l’esprit cartésien ne devrait même pas être avoué…et j’ en passe. Une enquête avait affirmé que les milieux les plus touchés par les sectes étaient l’ enseignement,le milieu médical et les gardiens d’ immeubles. Professions permettant de répandre des idées sous couvert de personnes ayant une notoriété. Les enseignants après-guerre avaient pu voir où menait la manipulation de masse, de l’ information, et ne cessaient de nous mettre en garde, d’aiguiser notre esprit critique. Le temps passant tout s’ est oublié et on s’ étonne à nouveau de discours ou de pensées nauséeux… Une conception curieuse, actuelle, de la laïcité veut que l’ on tourne la tête face aux manips politiques,religieuses ou autres au prétexte de liberté de pensée mais on ne vient pas à l’ aide de la personne qui reçoit ces influences, la laissant, elle, privée de liberté de jugement.
    Pour ce qui est de légiférer contre les fake news, le fait de nous avoir promis un avenir meilleur en s’ attaquant aux droits des salariés sera-t-il exclu du champ de la loi?

    Répondre
  10. J.J.

    Pur ceux qui seraient intéressés par la recherche d’une attitude scientifique et rationnelle, je vous conseille de consulter le site : Collectif de Recherche interdisciplinaire Esprit Critique & Sciences (CorteX)
    https://cortecs.org/accueil/

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.