Catégorie

BILAN ANNEE ECOULEE

Articles similaires
Un bon compte et au revoir les amis !
30 juin 2020
Cofinavirus (23) : les relations humaines mutent
11 avril 2020
Un duo a quitté la scène ouvrant la boite à gifles (3)
30 décembre 2019
BILAN ANNEE ECOULEE

Un duo a quitté la scène ouvrant la boite à gifles (3)

2019 sera marquée en Gironde par un départ prématuré et une disparition malheureusement pressentie dans le monde politique. Le 12 mars Alain Juppé quittait en effet la ville pour laquelle il avait épanché tant de déclarations d’amour pour brutalement se réfugier chez les Sages du Conseil constitutionnel laissant ses proches pantois. Philippe Madrelle, le 27 août mourrait et s’effaçait physiquement du paysage girondin, après une résistance acharnée contre une implacable maladie. Il siégeait, et il y avait tenu jusqu’à son dernier souffle, parmi les… sages du Palais du Luxembourg.

Lire la suite
Articles similaires
Un bon compte et au revoir les amis !
30 juin 2020
Dans mon rétroviseur 2019 (4)
31 décembre 2019
Philippe, instituteur et laboureur de Gironde
28 août 2019
BILAN ANNEE ECOULEE, PARLER SPORT

Les Girondins ne tournent plus rond et « s’ovalisent » (2)

Une mutation profonde dans le monde du sport réputé professionnel s’est opérée au cours de l’année écoulée. Surtout en Gironde où le football montre ses limites quand le rugby explose les siennes. Englués dans la dangereuse affaire du stade Matmut les Girondins désormais américanisés et donc financiarisés n’arrivent plus à passionner un public comme ce fut le cas il y a encore une vingtaine d’années.

Lire la suite
Articles similaires
La vie associative s’étiole inexorablement
26 octobre 2019
Ma longue envie de vivre en équipe
21 septembre 2019
Comment mal défendre l’indéfendable pacte financier…
20 décembre 2018
BILAN ANNEE ECOULEE, GESTION LOCALE

Quand le combat de reconquête citoyenne déplait (1)

La France ressemble à un immense billard, dont le tapis serait de moins en moins « vert », sur lequel s’affrontent des « boules » représentant non plus des partis aux couleurs différentes mais des groupes de pression. Ces boules se mettent en mouvement sous l’influence d’un coup provoquée par ce qui est pris pour une agression.

Lire la suite
Articles similaires
Le respect se mérite par l’exemple
8 juin 2020
Revenir aux fondamentaux pour agir
12 mars 2020
Paris gagnant (2) : l’impair de maire
3 mars 2020