Le bistrot du ballon qui ne tourne plus très rond (3)

Ces inconditionnels du « café-cigarette-journal » ont leurs horaires fixes qui amènent parfois Nicolas ou Christine à se soucier de leur santé si par hasard leur présence fait défaut. Ils constituent des repères exceptionnels aussi efficaces qu'une pendule comtale et surtout ils apportent leur précieuse vision sur un monde où plus rien ne tourne rond, celui du foot. 

Le belvédère du bistrot des copains (1)

Quelques dizaines de mètres à pied pour plonger dans un bain irremplaçable, donnant son véritable sens à la vie. Je me sens tellement bien assis au milieu des autres, des touristes étrangers qui scrutent cette micro-société du « Café des copains» juste à coté de la Mairie avec le regard étonné d’un entomologiste découvrant une espère en voie de disparition.