C’est vraiment très mal… parti !

En effet on voit fleurir des mouvements, des associations, des carrefours, des clubs plus ou moins dédiés à une personne et destinés à rassembler des femmes et des hommes désireux de réfléchir à l'action locale et qui se détournent des enjeux nationaux.

La triste réalité du sport de base

C'est la période des assemblées générales de fin de saison des clubs sportifs avec une constante : un regret des dirigeants bénévoles de constater la faible participation des licenciés ou de leurs représentant... Lire la suite...