Un petit-déjeuner mal digéré

C'est ainsi que le gouvernement a remis au goût du jour la nécessité, dans certains secteurs, de distribuer un petit déjeuner aux élèves supposés défavorisés.