Les pas si jolies colonies de vacances que ça…

Pour ma part j'ai une seule fois goûté il y a près 60 ans aux joyeusetés de ces vacances collectives. Et j'en conserve un souvenir impérissable. Ma mère avait en effet décidé qu'un séjour à la montagne nous ferait le plus grand bien.

Les racines d’un siècle du comptoir de la résistance (4)

Vivant sur la base des critères sociétaux successifs le bâtiment actuel a traversé depuis plus de 120 ans tous les épisodes de la grande mais surtout la petite histoire avec forcément des hauts et des bas, des échecs et des réussites, des drames et des moments enthousiasmants.

Le bistrot du ballon qui ne tourne plus très rond (3)

Ces inconditionnels du « café-cigarette-journal » ont leurs horaires fixes qui amènent parfois Nicolas ou Christine à se soucier de leur santé si par hasard leur présence fait défaut. Ils constituent des repères exceptionnels aussi efficaces qu'une pendule comtale et surtout ils apportent leur précieuse vision sur un monde où plus rien ne tourne rond, celui du foot. 
ronde

Le chemin de la ronde des émotions douces

Avant que le soleil ait regagné ses pénates nocturnes offrant un répit dans sa chaleureuse envie de réchauffer la terre, il faudrait chaque soir d'été aller explorer le quotidien, le modeste, l'habituel pour vérifier ce qu'ils nous apportent et les réhabiliter. Une marche solitaire dans l'ordinaire constitue un vrai plaisir.

Le moustique veut de plus en plus vous faire la peau

Désormais le « tigre » est sorti, non pas de la jungle, mais des marais mal entretenus ou des restes d'eau au fond de banals récipients de jardin. Il devient le monstre de l'été qui fait la une des quotidiens régionaux. Il pique à tout va, en rafale ou en escadrille

Entre potes rien ne vaut une entrecôte

il est nécessaire de prendre des références avant d’acheter la viande de bœuf de l’été chez un vrai boucher. Finis les steaks anonymes « embarquetés ». Terminés les tournedos mollassons. Abandonnés les vrais faux filets. Place au parfum de l'entrecôte grillée !