La stratégie de l’isolement sélectif en marche

En mettant en place une bipolarisation simpliste (1), (comme l'avait fait pour accéder au pouvoir Mitterrand) le Président actuel lamine tout ce qui peut le gêner sur sa droite et il laisse consciemment la Gauche se débattre dans ses divisions et son absence de projet.

Petit débat….grands effets

Il avait bossé une grande partie de la nuit se contentant de moins de trois heures de sommeil à la résidence préfectorale. Le one man show présidentiel avait été soigneusement préparé jusqu'à une heure avancée... Lire la suite...