C’est vraiment très mal… parti !

En effet on voit fleurir des mouvements, des associations, des carrefours, des clubs plus ou moins dédiés à une personne et destinés à rassembler des femmes et des hommes désireux de réfléchir à l'action locale et qui se détournent des enjeux nationaux.

Les stratèges du 27 mai se mettent en marche

Entre les partis qui vont disparaître de fait et ceux qui seront encore en sursis jusqu'aux municipales, l'échiquier politique français ressemblera à un champ de ruines fumantes dévasté par l'explosion du gaz indolore, incolore et sans saveur aucune de l'abstention.