La démocratie tributaire des banques

L'échéance électorale européenne le démontre puisque il est certain que le nombre de listes annoncées dans les sondages ne correspondra pas à la réalité en raison des difficultés financières qui se profilent.