LE ROI DU SARKOSCOPE

Tue, 27 Sep 2005 00:00:00 +0000

Madame Soleil eut son heure de gloire. Celle qui fut l'une des premières à transmettre, par les ondes radiophoniques  » d'Europe numéro oui « , ses prédictions astrales, eut l'honneur d'être citée par le Général De Gaulle lors de l'une de ses inimitables conférences de presse. Tout le cénacle des journalistes d'une époque déférente à l'égard du pouvoir, s'en esbaudit. Les grandes oreilles de Peyrefitte en frémirent de plaisir. Le Général faisait peuple, et plus encore, démontrait que les grands de ce monde pouvaient douter de leur bonne étoile et consulter des voyantes extra-lucides. On prétend que François Mitterrand aurait eu également recours à Elizabeth Tessier pour savoir quelles pouvaient être les résultats possibles de ses actions?

Droopy Chirac a toujours rêvé de faire mieux que ses deux  » prédécesseurs « . Il cherche vainement, par tous les moyens, à s'inscrire dans l'Histoire, celle qui le sortirait de la grisaille quotidienne. Chaque matin, il lit donc, dès son réveil, l'horoscope d’ Aujourd’hui en France pour savoir s'il a encore un avenir, comme d’autres parcourent le carnet des déces pour s’assurer qu’ils sont encore en vie malgré leur grand âge. On assure, dans son entourage, qu'il avait bien appris, dans ces prédictions réputées exemplaires, qu'une attaque le menaçait. Le seul problème, c'est qu'elle figurait dans les lignes consacrées à sa  » vie sociale  » et non pas dans le bref commentaire qu'on lui avait accordé après la rubrique  » santé « ? Il s'était donc vite prémuni contre la rage, au cas où le  » Roquet de Neuilly  » le mordrait méchamment lors d'un conseil des Ministres. Il avait sollicité une protection rapprochée pour éviter une agression latente? Et, manque de chance, le danger est venu d'ailleurs, d'une petite défaillance vasculaire que les oracles n'avaient pas envisagée.

La cote de confiance de Droopy, dans l'analyste astral du Figaro en prit un coup. Il fut décidé sur le champ de ne plus faire la moindre confiance à ce prévisionniste au moins aussi inconsistant que ceux qui, à Bercy, planchent sur le taux de croissance de la France. Là où De Gaulle et Mitterrand avaient réussi, lui se loupait terriblement. Une fois encore !

Il fit donc, dès son retour à l'Elysée, un  » brain storming  » comme disent les  » branchés  » de la com. On réunit autour du convalescent, ses proches : Bernadette, son épouse, dont le prénom est prédestiné pour les visions valorisantes; Claude, sa fille, reine du PAF; Dominique et sa belle gueule de Saint ; Jean-Louis, Président de la plus grande assemblée des menteurs? Tous furent invités à chercher le nom d'une Pythie moderne susceptible de le seconder dans ses décisions essentielles.

On évoqua celui d' Elizabeth Tessier ; mais  » Astralement vôtre  » aurait trop rappelé un  » copier coller  » avec Mitterrand et, en plus, c'est elle qui avait mis le vieux sur la voie de la victoire en 1988, en lui prédisant une victoire ! On pensa à Françoise Hardy, dont le talent est, paraît-il, reconnu. Mais elle passe pour avoir des idées de gauche. Alors on renonça à des approches astrales sous influence. Meny Grégoire semblait dépassée, et tous les autres n'avaient  visiblement pas la pointure? présidentielle. On décida donc d'attendre des jours meilleurs pour découvrir un talent caché, une étoile rare, une vocation affirmée. Heureuse décision prémonitoire car, désormais, Droopy possède, face à lui, chaque mercredi matin, le phénomène qu'il recherchait vainement depuis belle lurette.

Ce gars là vient de réussir une prouesse que ni Madame Soleil, en son temps, ni Elizabeth Tessier récemment, n'avaient réalisée. Mieux, il a dépassé Maigret, Navarro, Hercule Poirot et Julie Lescaut réunis. Il a effectué, devant des millions de téléspecteurs fascinés, l'exploit de l'année astrale. Après avoir tiré des plans sur les comètes, après avoir consulté sa boule de cristal, après avoir tiré les tarots, il a prévu jeudi dernier que ses services? réaliseraient une arrestation spectaculaire de terroristes dangereux cinq jours plus tard. De quoi vous mettre le George Bush et sa Candolice sur le cul? Eux, qui ne savent toujours pas annoncer la moindre interpellation, il leur a cloué le bec ! Lui, il était capable d'annoncer, dans une émission enregistrée la semaine dernière, sous la bienveillante houlette d'Elise Lucet,  que ses policiers, spontanément et sans aucun calcul?lundi matin, interpelleraient neuf poseurs de bombes potentiels, quelques heures avant la diffusion d'une émission enregistrée. Extraordinaire tour de passe-passe médiatique. Et savez-vous ce que prévoyait l'horoscope de celui que l'on appelle désormais le  » voyant de la Place Beauvau « , sous la plume de Béatrice Guénin, dans Télé-Loisirs :  »  vous réussirez mieux que la semaine dernière à vous adapter aux circonstances et vos relations avec votre entourage professionnel seront un peu plus détendues. Surtout si vous êtes du premier décan? « . C'est pas beau ça ? Pile poil ce qu'attendait Sarkozy ! Pile poil ce qui lui est arrivé !

Ce gars-là est né sous une bonne étoile. Bernadette va le prendre, maintenant c'est sûr, comme conseiller  » horoscopique « . Pas sûr que Droopy ne soit pas un brin méfiant !

Ce matin, il sera sur ses gardes en le voyant arriver à la table du conseil des  » liseurs dans le marc de café social « , des « interpréteurs de Constitution « . Ce bonhomme-là, Sarko la voyance, est capable de prévoir, pour Droopy, une défaite en 2007 et en plus, c'est une certitude, de tout faire pour que ?ça se réalise !

Mais je déblogue?

open
ACTUALITE

Ce contenu a été publié dans ACTUALITE, pARLER SOCIETE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *