Pédaler à fond pour un autre monde

Me voici installé à La Rochelle pour 3 jours, à pédaler ferme en faveur de ce moyen de déplacement d’avenir qu’est redevenu le vélo. C’est mon premier congrès international (les espagnols, Luxembourg et Copenhague sont représentés) comme président du Club des Villes et Territoires cyclables. Demain j’aurai à ouvrir les débats en compagnie de Maxime Bono, Député Maire de la Rochelle, devant plus de 400 élus, militants associatifs et techniciens, venus pour vérifier que le vélo est un « faiseur de citoyenneté ». C’est impressionnant de s’exprimer devant caméras, micros et stylos, en tant que relais d’opinion représentant plus d’un millier de collectivités locales. Une rude responsabilité dans le contexte actuel, où le gouvernement, qui sera pour la première fois absent du Congrès, fait la grève des actions concrètes en faveur de ce Grenelle, tellement vendu et revendu par les tenants d’une écologie de salon. Je serai conduit vendredi, dans le discours de clôture, à m’adresser directement au Président de la République qui, selon ce que l’on voit, est un ardent défenseur du sport cycliste pour tous. Toutes les Girondines et tous les Girondins l’ont en effet découvert dans Sud-Ouest, pédalant sur les pistes cyclables départementales du Bassin d’Arcachon… ou dans le bois de Boulogne, en compagnie de Michel Drucker. Nous verrons ainsi comment il prendra en compte les demandes émanant de ces centaines d’élus de toutes tendances politiques, motivés pour changer d’air !

Si vous voulez suivre ce congrès, je mettrai en ligne les multiples échos médiatiques de ce rassemblement à La Rochelle. Voici ceux du jour :

Romandie.com

Sud-Ouest

Territorial.fr

Technicités

Actu Environnement

France 3

France 2

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Pédaler à fond pour un autre monde

  1. Ping : Twitted by darmian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.