Qui veut me suivre ?

Lettre ouverte aux maires laïques de Gironde
Opération des « Peupliers de la Laïcité »
10 juin 1960-10 juin 2010

Il ne se passe pas de semaine sans que le pouvoir en place et ceux qui le soutiennent, ignorent et bafouent sans vergogne les lois de la République qui ont institué le principe constitutionnel de laïcité. Leur mépris est de plus en plus effrontément affiché. Quant à l’article 2 de la loi de 1905, c’est quotidiennement que les représentants du pouvoir le ridiculisent ou le contournent. La société est malade du non-respect de ce principe fondateur de la qualité de notre vie commune.

Il est plus que temps de réagir et de coordonner la révolte contre une dérive suicidaire pour la République, de plus en plus fréquemment répétée.

Le 19 juin prochain, il y aura 50 ans que 300 000 délégués des départements étaient à Vincennes pour prêter serment « de manifester en toutes circonstances et en tous lieux notre irréductible opposition à cette loi, contraire à l’évolution historique de la Nation ». C’était la loi Debré, qui ouvrait la brèche dans la laïcité de l’État, et un demi-siècle plus tard, nous constatons qu’elle a conduit à une inquiétante dérive.

Ce 50ème anniversaire du serment de Vincennes ne peut se passer sans des manifestations qui marquent l’attachement de la population à cette laïcité agressée quotidiennement.
Je me permet de vous indiquer que « Gironde Citoyenne » prend, à ma demande, l’initiative de coordonner l’organisation, à travers la Gironde, d’une manifestation communale symbolique, qui pourrait conduire à raviver les mémoires. Ce serait de planter, dans chaque commune, un arbre de la laïcité le samedi 19 juin 2010.
Comme nos ancêtres le firent en plantant un arbre de la liberté. Rappelons-nous. En 1792, pour fêter la liberté conquise, le peuple planta, dans chaque commune, un peuplier. Ces arbres furent en grande partie abattus ou déracinés à la restauration sur l’ordre de Louis XVIII. Avec la Révolution de février 1848, le peuple replanta l’arbre de la liberté. Plantons donc, partout où nous pouvons témoigner de notre attachement aux valeurs laïques, un peuplier de la laïcité.

En commémoration de la grande loi de 1905, pour affirmer la fidélité au serment de Vincennes, pour marquer notre volonté de ne jamais renoncer à défendre le principe fondateur de la vie collective, je vous convie à vous associer à cette initiative.

Je vous serais donc extrêmement reconnaissant de m’indiquer si elle recueille votre assentiment, en me retournant la fiche jointe dans les meilleurs délais, afin que nous puissions coordonner utilement, à l’échelle départementale, une action collective forte et solidaire.

Que celles et ceux qui sont intéressés par cette initiative mettent leurs coordonnées en commentaire pour que je puisse les contacter.

Ce contenu a été publié dans pARLER SOCIETE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

18 réponses à Qui veut me suivre ?

  1. Annie PIETRI dit :

    Cette lettre ouverte s’adresse aux Maires laïques de Gironde.Elle exprime une idée tout à fait enthousiasmante ! Aussi, bien que n’étant ni Maire, ni élue, mais simple citoyenne convaincue depuis toujours que la laïcité est l’un des fondements essentiels de notre République, je tiens à m’associer à cette initiative, et à y participer de la manière qui te paraîtra la plus appropriée.
    Je suis convaincue que la plantation d’un peuplier de la laïcité pour commémorer le cinquantième anniversaire du serment de Vincennes, sera dans chaque commune l’occasion d’un rassemblement populaire et citoyen qui réjouira les habitants et permettra de rafraîchir quelques mémoires sur le sens et l’importance de cette valeur républicaine.

  2. André DULONG dit :

    Comme Annie, je souhaite m’associer à cette nécessaire manifestation commémorative dont l’initiative s’inscrit dans un état d’urgence ! Bravo et merci…

  3. danye cortot dit :

    SI de ma 9 ème circonscription , je peux moi aussi être utile ou faire un lien dans mon bourg ..voir sur Langon ..cette commémoration utile , nécessaire permettra de renouveler les mémoires . Merci Jean Marie de bouger les troupes ..l’urgence étant présente .

  4. DUHEM Bernadette dit :

    Bravo de nous amener ainsi à revisiter l’histoire: je viens, en outre, de lire le discours de Victor Hugo à la tribune de l’Assemblée Nationale le 15 janvier 1850, et je vois combien ses propos sont toujours d’une actualité criante. Il est à mon sens deux domaines qui ne doivent pas être autorisés à la loi du profit: celui de l’éducation et celui de la santé.
    Je m’inscris donc pour participer à cette initiative.

  5. lauranne dit :

    Bonjour,
    Je suis un peu loin pour prendre part à cette initiative, ô combien précieuse, pour notre laïcité de plus en plus fréquemment remise en question…A bientôt!

  6. sylvie dit :

    en tant que citoyenne je suis, mais j’espère que notre maire de Libourne saura être du lot, et j’assisterai avec grand plaisir.

  7. Suzette GREL dit :

    J’adhère à cette magnifique idée et serai présente et heureuse si je peux être utile. Ces valeurs ne peuvent pas être bafouées.

  8. Jean SAMENAYRE dit :

    Je serai également présent pour ce moment important. Il est même possible que cette idée dépasse les frontières de notre département grâce aux multiples lecteurs de ce blog. Laïcité valeur essentielle de notre société.

  9. Daniel COZ dit :

    Je partage également ce fondement même de notre république qu’est la laicité.
    Il faut défendre et renforcer cette valeur auprés des français.
    Je particperai à ce rassemblement.

  10. Pierre GACHET dit :

    J’en serai également.

  11. Très belle et indispensable initiative, Jean-Marie.
    Je veux bien m’associer et associer pleinement le mouvement Emmaüs girondin à cette manifestation.

    On en parle ?

  12. Ping : Plantons les « Peupliers de la Laïcité » | Gironde Citoyenne

  13. JMD dit :

    Le retour de la pieuvre :

    Après des années de mobilisation notamment de la part de l’Association des maires ruraux de France (AMRF), la loi « Carle » du 28 octobre 2009 est venue abroger l’article 89 de la loi du 24 août 2004 relatif à la participation des communes au financement des écoles privées extérieures. Elle rend obligatoire une participation seulement dans le cas où la commune n’a pas la capacité d’accueil nécessaire à la scolarisation de l’élève dans son école publique.

    Or, paradoxalement, un projet de décret d’application de cette loi, s’il était adopté en l’état, pourrait se traduire par un retour en arrière, selon un communiqué de l’AMRF diffusé le 23 mars. En effet, afin de préciser la notion de « capacité d’accueil » dans le cadre d’un regroupement pédagogique intercommunal (RPI), le texte indique que cette capacité doit être évaluée au regard de l’établissement de la commune de résidence de l’élève et non pas au regard de l’ensemble des écoles du regroupement auquel elle appartient, dès lors que ce regroupement n’est pas adossé à un EPCI chargé de la compétence scolaire.
    Conséquence, selon l’AMRF : la multiplication des cas de participation financière obligatoire. L’association a donc adressé un courrier au Premier ministre et au ministre de l’Education pour réclamer la modification de ce projet «sournois et dangereux».

  14. Cubitus dit :

    Mon grand-père avait 20 ans en 1905. Cet évènement a marqué à jamais le reste de son existence, lui modeste forgeron d’un petit village du Maine-et Loire. Il transmettra cette valeur de la laïcité à sa fille qui me le transmettra à son tour. Je ne peux donc que souscrire à cette initiative car la laïcité est aujourd’hui véritablement en danger et particulièrement mise en péril par l’actuel Chanoine de Latran.

  15. Immer dit :

    J’adhère complètement à cette belle initiative. J’attends les infos…pour partager ce moment fort et symbolique !
    Françoise.

  16. azerty dit :

    C’est ça, plantez des arbres ! Je rêve…

  17. azerty dit :

    Rousset va couper des centaines d’hectares de pins pour faire passer sa LGV et vous, vous allez planter des peupliers… Comment voulez-vous qu’on vous prenne au sérieux ? Y’en a marre des symboles bobo !

  18. Courbe Philippe dit :

    Maire de Bernos et attaché à la laïcité et à la demande du secrétaire de section ps de Bazas je propose une plantation symbolique à bernos le 26 /06?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.