Heureux soit l'innocent de Latran

« Heureux soient les innocents, le royaume des cieux leur est ouvert » Tout croyant ayant quelques réminiscences de son catéchisme garde ce principe en mémoire. En ce qui me concerne, je n’ai vraiment pas l’intention de mourir innocent, même si je dois trouver porte close quelque part. J’ai désormais encore plus de certitudes malgré, je vous le rappelle, les exhortations du chanoine de Latran. J’ai en effet en mémoire son prêche sur la laïcité, effectué dans ce sanctuaire de cette église bien pensante qui parade à Rome et au Vatican. Dommage qu’il n’y ait pas grand monde pour rappeler les propos tenus, ce jour là, par celui qui était encore le flamboyant Chef de l’Etat des Français du bouclier fiscal. Comme je suis certain que vous avez un trou de mémoire, je vais vous rappeler un passage qu’il faut inscrire dans l’actualité.
« Permettez-moi d’adresser mes premières paroles au cardinal Ruini, pour le remercier très chaleureusement de la cérémonie qu’il vient de présider. J’ai été sensible aux prières qu’il a bien voulu offrir pour la France et le bonheur de son peuple. Je veux le remercier également pour l’accueil qu’il m’a réservé dans cette cathédrale de Rome, au sein de son chapitre. Je vous serais également reconnaissant, Eminence, de bien vouloir transmettre à sa Sainteté Benoît XVI mes sincères remerciements pour l’ouverture de son palais pontifical qui nous permet de nous retrouver ce soir. L’audience que le Saint Père m’a accordée ce matin a été pour moi un moment d’émotion et de très grand intérêt. Je renouvelle au Saint Père l’attachement que je porte à son projet de déplacement en France au deuxième semestre de l’année 2008. En tant que Président de tous les Français, je suis comptable des espoirs que cette perspective suscite chez mes concitoyens catholiques et dans de nombreux diocèses. Quelles que soient les étapes de son séjour, Benoît XVI sera le bienvenu en France… » C’était un discours vers les innocents et surtout un grand moment pour tous les athées qui croient simplement dans la raison et les forces de l’esprit.
Il remerciait probablement celui qui a en charge les enquêtes sur les… miracles! Il en faudra un pour arriver à persuader les Françaises et les Français que la venue d’un pape ayant appartenu, dans son jeune âge certes, aux jeunesses hitlériennes, mis en cause de près ou de loin dans une affaire plutôt ambiguë de pédophilie, qui a accepté l’excommunication d’une jeune fille violée, ayant réalisé un avortement, qui est hostile au préservatif, qui défend les intégristes de son entourage, qui couvre par son épouvantable silence les agissements de nombreux prêtres dans le monde… Ces hommes là sont des innocents, auxquels le royaume des cieux sera ouvert ! Il est vrai que les prières faites pour le sort de la France n’ont pas de prix, tellement leur effet a été profitable pour les millions de personnes que la politique sarkoziste a plongé dans la précarité, l’exclusion et la misère. S’il n’y avait pas eu ces messes à Rome, imaginez un peu la situation dans laquelle serait le pays.
Notre Chanoine national, divorcé de surcroît, y était allé de son couplet d’évangilisateur style George Bush !
« Un homme qui croit, c’est un homme qui espère. Et l’intérêt de la République, c’est qu’il y ait beaucoup d’hommes et de femmes qui espèrent. La désaffection progressive des paroisses rurales, le désert spirituel des banlieues, la disparition des patronages, la pénurie de prêtres, n’ont pas rendu les Français plus heureux. […] La morale laïque risque toujours de s’épuiser, quand elle n’est pas adossée à une espérance qui comble l’aspiration à l’infini.[…] J’appelle de mes vœux l’avènement d’une laïcité positive, c’est-à-dire d’une laïcité qui, tout en veillant à la liberté de penser, à celle de croire et de ne pas croire, ne considère pas que les religions sont un danger, mais plutôt un atout. » C’était aussi ce discours de Latran que l’on devrait largement diffuser, au moment où la « morale catholique » est tellement valorisée par rapport à celle des laïques. On aspire… « à l’infini! » quand on entend le cardinal Tarcisio Bertone, qui a déclenché un profond malaise en déclarant au Chili : «nombre de psychologues, de psychiatres, ont démontré qu’il n’y avait pas de relation entre célibat et pédophilie, mais beaucoup d’autres ont démontré qu’il y a une relation entre homosexualité et pédophilie».
Répondant à ceux qui ont accusé le prélat de faire des déclarations à l’emporte pièce, sans valeur scientifique, le père Lombardi a souligné qu’une enquête confirmait en partie les dires de Tarcisio Bertone. Une étude statistique du Vatican, publiée le mois dernier, sur «les abus de mineurs par des prêtres, auxquels la Congrégation pour la doctrine de la foi a été confrontée ces dernières années», établit une distinction entre les «cas de pédophilie au sens strict» (10% des cas) et les «cas qu’il faut plutôt définir comme relevant de l’éphébophilie» (concernant des adolescents). Sur ces cas, qui représentent 90% du total, 60% se réfèrent à des individus de même sexe et 30% à des rapports de caractère hétérosexuel. C’est scientifique et c’est même miraculeux comme étude. Ces nuances apportées par le Vatican ne suffiront pas à apaiser l’indignation internationale. Dramatique. Honteux, mais relevant de la meilleure vision de la République française puisque, rappelons-le, il y eut au palais de Latran, ce passage exceptionnel dans la bouche du Président d’un pays laïque. « Je mesure les sacrifices que représente une vie tout entière consacrée au service de Dieu et des autres. Je sais que votre quotidien est ou sera parfois traversé par le découragement, la solitude, le doute. Je sais aussi que la qualité de votre formation, le soutien de vos communautés, la fidélité aux sacrements, la lecture de la Bible et la prière, vous permettent de surmonter ces épreuves ». Non vous ne rêvez pas ce n’est pas le cardinal Bertone qui a prononcé ce qui ressemble étrangement à un plaidoyer pour les… pêcheurs qui méritent l’indulgence, et une excuse valable. Il est de Nicolas Sarkozy. Et lui, en matière d’innocence, il s’y connait… et le royaume des cieux lui est ouvert. D’autant qu’il n’a pas été perverti par… un instituteur.
Quand vous lisez, vous entendez, vous regardez toutes les informations qui tombent de France, d’Irlande, des Etats-Unis, d’Australie, du Canada, des Pays-Bas, d’Espagne, d’Autriche… pensez fortement à cette sentence solennelle de l’homme qui porte la parole de son pays : « dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur, même s’il est important qu’il s’en approche, parce qu’il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie, et le charisme d’un engagement porté par l’espérance. […] » Si après ça vous n’êtes pas encore convaincu(e) que le Royaume des cieux est ouvert aux innocents, c’est que vous êtes véritablement un hérétique comme moi, car je suis et je resterai jusqu’à mon dernier souffle…instituteur !

Ce contenu a été publié dans pARLER SOCIETE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Heureux soit l'innocent de Latran

  1. batistin dit :

    Bonjour, il me revient une blague idiote, presque surréaliste:
    « des pâtes, des pâtes, oui mais des …. pâtes ! ».

    Ceci dit, les marchands du temple sont de retour, n’est-ce pas ?

  2. J.J. dit :

    –Comme je suis certain que vous avez un trou de mémoire je vais vous rappeler un passage qu’il faut inscrire dans l’actualité.–

    Détrompe toi, Jean Marie, on n’a pas oublié…

    On n’a pas oublié non plus comment le pape tres étroit a mangé sa tiare en étant reçu à l’Elysée par un couple de concubins éhontés aux termes du Droit Canon : que ne ferait-on pas pour placer sa marchandise ?

    Lequel pape représente un église qui, il y a quelques décennies, refusait des obsèques religieuses aux personnes divorcées, même si elles n’avaient pas « vécu dans le péché ».

    Et qui prétend que l’église n’évolue pas ?

    Ceci dit, les marchands du temple sont de retour, n’est-ce pas ?

    Se sont-ils vraiment fait oublier un jour ?

  3. forever dit :

    merci beaucoup pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.