Heureusement il y a Sainte Pétronille

Il existe un doute sur les objectifs de l’audience demandée par le Chanoine de Latran à son supérieur hiérarchique du Vatican. Etait-ce pour obtenir l’absolution pour ses péchés personnels, ou pour arracher une extrême onction politique ? Le Chef de l’Etat français, divorcé, ami des plus grandes fortunes de son pays, dont la plupart sont dans des situations personnelles compliquées, a obtenu le privilège de s’incliner devant le défenseur de l’église traditionnaliste, l’adversaire du préservatif, du mariage des prêtres, de l’avortement, le protecteur des abus sexuels des ecclésiastiques en tous genres… Un honneur pour toute la France, dévorée par une crise qui menace de revenir alors que tout son système de protection sociale a été ravagé par des réformes idéologiques. Plus de 8 millions de personnes qui vivent sous le seuil de la pauvreté se contenteront de cette bénédiction obtenue par le Président d’une République qui perd chaque jour davantage ce qui faisait sa force : la laïcité ! Après le traditionnel échange de cadeaux, où le président français a légèrement bouleversé le stricte protocole pour demander…. un chapelet supplémentaire pour sa nièce, la visite s’est poursuivie par un déjeuner de travail à la Villa Bonaparte, l’ambassade de France près le Saint-Siège. Tous les actifs qui suivaient au même moment le sort que leur réservaient les sénateurs UMP et centristes ont apprécié cette attention protocolaire. « Il n’y a pas de religion sans responsabilité sociale, ni de politique sans morale », y a déclaré Nicolas Sarkozy devant le numéro 2 du Vatican, le cardinal Bertone, et plusieurs autres prélats invités. Il est vrai que le Pape est un exemple vivant de l’engagement des « retraitables » au service des causes justes, puisqu’il continue à bosser dur à 83 ans ! Le président a notamment défendu sa politique migratoire, ce qui motivait seulement ce déplacement romain: « Lutter contre l’immigration illégale qui produit tant de détresse et de drames, qui prive les pays les plus pauvres de leurs forces vives, c’est un impératif moral ! », a-t-il affirmé. Quelle démagogie ! Quel cynisme que de penser que les immigrants sont les forces vives des pays qu’ils quittent. Prétendre que les Roms sont considérés comme des « forces vives » en Roumanie, c’est véritablement se moquer du monde ! Il fallait bien que la politique lepéniste d’immigration coûte une messe au Président de la République ! Pour clore sa visite, il a assisté à 13h, dans la basilique Saint-Pierre fermée au public, à une célébration présidée par Monseigneur Jean-Louis Tauran, président du conseil pontifical pour le dialogue… interreligieux. Devant l’autel de Sainte-Pétronille, l’une des patronnes de la France, il a écouté attentivement son compatriote demander à Dieu « courage et persévérance » pour les dirigeants français, afin qu’ils puissent notamment promouvoir « l’accueil des persécutés et des immigrés » (sic). Plus faux-cul, tu meurs; le Chef de l’Etat français a souri de bonheur et de consentement ! « Dieu seul est la source de votre autorité et le fondement de vos lois » s’est permis de rappeler le cardinal français au président français, qui a multiplié les signes de recueillement et même chanté le « Notre Père « selon des participants, ravis par ce signe de dévotion. Dommage que son épouse n’ait pas été à ses côtés, car elle aurait susurré l’Ave Maria ! C’est vrai que le pays avait besoin d’être rassuré, et rien ne dit que pour résorber le déficit abyssal du budget 2010, il n’ait pas allumé quelques cierges devant Sainte Pétronille. Depuis l’époque de Charlemagne, elle était reconnue comme patronne des rois de France, et devint patronne nationale quand la France se nomma « Fille aînée de l’église » ce qui a fait dire qu’elle était la première fille de l’Église comme Pétronille est la fille du premier chef de l’Église. Tout un symbole, qui a probablement pour finalité de raccommoder les liens avec les plus traditionnalistes des Catholiques. C’est tout bonnement un acte de communication dont la sincérité devrait interpeler toutes celles et tous ceux qui ont perdu leurs illusions sur le Pape et ses inspirations divines. Dans le camp laïc on garde la tête froide et une capacité d’analyse ne reposant que sur des faits. Le Docteur El Ghozi, président d’une association de solidarité avec les gens du voyages et les Tziganes est des quatre courageux qui ont porté plainte contre le fameux fichier Mens qui existerait à l’insu du plein gré de tous ces faux-culs de Ministres prêts à jurer qu’ils ne savent pas ce qui se passe sous leurs ordres. Il faudrait transmette son analyse au Vatican, pour pimenter le discours de sa Sainteté. « Selon le point de vue des enquêteurs (sur le fichier Mens), cela sert à repérer des gens potentiellement dangereux. La généalogie est utilisée, car ils considèrent que ces populations sont délinquantes de manière innée. Dans leur esprit, un fils de malfaiteur est malfaiteur à son tour. Un cousin de voleur de poules est également un voleur de poules. L’idée est que l’esprit criminel se transmet, que tout est déterminé. On ne juge pas les gens en fonction de leurs actes, mais selon ce que l’on suppose qu’ils sont, selon leur origine. C’est le résultat d’une idéologie raciste ». Il est certain qu’en récitant le Notre-Père, le Chef de l’Etat français a dû avoir une pensée émue pour les victimes de cette politique qu’au Vatican aucun Pape n’a cautionnée dans le passé. Plus que jamais, il s’agit de surfer sur les apparences, de s’offrir une image respectable, d’impressionner les grenouilles de bénitier, de grignoter sur les marges du FN, de se parer du voile immaculé du pratiquant parfait, touché par la grâce. Du Tartuffe, rien que du Tartuffe. Molière réveille toi !

Ce contenu a été publié dans pARLER SOCIETE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Heureusement il y a Sainte Pétronille

  1. Annie PIETRI dit :

    Je savais bien que tu nous écrirais une chronique sur ce sujet…..Je n’ai pas cessé de fulminer toute la journée.Toutes les radios, toutes les télés nous relataient cette visite du président de la république française laïque et démocratique au pape, et nous informaient avec satisfaction que le président et le pape avaient prié ensemble pour la France durant 10 minutes ! Pauvre France ! La voilà rassurée, il ne peut plus rien lui arriver ! Français, dormez en paix : votre Président et le pape ont prié pour vous. Tous vos problèmes vont être résolus. Plus aucun d’entre vous ne souffrira désormais de la faim ni ne connaîtra la misère. D’ailleurs, la preuve que ces prières ont porté leurs fruits : dès cet après midi, les sénateurs ont adopté l’article de la loi sur les retraites reportant l’âge légal du départ à 62 ans comme le souhaitait notre pieux guide. Ses prières ont donc été exaucées !
    Cette comédie est de plus en plus intolérale et les français, même croyants, ne peuvent se laisser abuser par de telles simagrées…..

  2. J.J. dit :

    En mille neuf cent quarante, alors que ça commençait à aller très mal pour l’armée française, le gouvernement, comme un seul homme (il n’y avait pas de femmes au gouvernement à l’époque), georges Bidault en tête, s’était rendu à notre dame de Paris pour « mettre la France sous la protection (sic) de la (supposée) vierge Marie, mère du Christ( non moins supposé fils d’un hypothétique dieu).

    Au vu des résultats aux alentours du 17 juin 1940, on souhaite que les vœux de notre cher président soient exaucés avec le même succès.

  3. Michel d'Auvergne dit :

    « A la Sainte Pétronille il faut jeter les guenilles », Sainte Pétronille, c’est bien connu est la patronne des joyeux drilles, dans cet esprit, tu nous a servi un morceau d’anthologie: du De Funès et du meilleur ! « Dieu seul est la source de votre autorité, et le fondement de vos lois ! » imagines un instant la grimace du petit Nicolas !! Faramineux te dis-je, la retraite à 67 ans c’est donc Dieu. J’me disais aussi pendant sa campagne il avait promis de ne pas y toucher, mais naturellement Dieu c’est le grade au dessus de Roi, heu pardon, Président !
    Du « délirium très épais…
    Vous avez le bonjour de la rue.

  4. Michel d'Auvergne dit :

    Encore notre amis Jean Yanne, le générique d’un de ses films commençait comme ceci: « Dieu a créé la terre et les hommes… Donc Dieu et Jean Yanne vous présente:…. » (Les chinois à Paris, je crois.) C’était de la fiction, plus maintenant avec l’UMP !

  5. Pascal PILET dit :

    Tartuffe, le mot est dit… Le plus triste est que Jean-Louis TAURAN… un natif de l’entre-deux-mers, se prête à ce jeu … Il est vrai qu’il avait déjà prêté main forte à Pasqua, en 1995, pour mettre hors jeu l’Evêque d’Evreux, Jacques GAILLOT, qui prenait trop visiblement le parti des plus pauves…

  6. J.J. dit :

    Pour continuer sur le sujet, c’est le moment d’évoquer la chanson de Dranem, reprise par les Charlots en 1972( quelle référence en lairconstance !),Pétronille, tu sens la menthe …

    C’est peut-être ça l’odeur de sainteté ?

  7. L'auvergnenapasvotésarkozy dit :

    Plus que jaimais, Le bonzaï de l’Elysée ressemble a son modele : http://fr.wikipedia.org/wiki/Napol%C3%A9on_III
    Qu’il veut d’ailleurs réhabiliter
    Pourvu que ne revienne pas le temps des Louises:
    http://www.youtube.com/watch?v=55qf3GOOCmM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.