Attention la grippe terroriste revient

En arpentant durant tout le week-end les villages du canton de Créon, j’ai été surpris dans l’un d’entre eux par des affichettes dénotant la réalité du climat actuel dans le pays. Elles étaient installées sur les portails de deux écoles publiques. En cette période de résistance sociale, il n’aurait pas été étonnant de trouver des slogans revendicatifs, des appels à la grève ou des mises en garde sur les absences prévisibles des enseignants durement touchés par les suppressions de postes, par l’absence de formation, et par les conséquences des mesures gouvernementales sur leurs retraites. Que nenni… car dans le fond ces banderoles ne fleurissent que lorsqu’une mesure touche directement l’établissement. Et encore ! Il n’y a plus de revendication globale sur le système d’éducation public, soutenue par la société qui se contente des approximations et des poncifs sur l’échec scolaire. En fait, dans ces deux écoles périurbaines, on expliquait que les portails seraient désormais fermés à clé à 9 h et à 13 h 45…Un événement sans précédent, car tout le monde ne sait pas qu’il faut être à l’heure à l’école, et qu’il fut une époque où personne n’aurait imaginé que l’on ait besoin de préciser les horaires des rentrées en élémentaire et en maternelle.
Ce qui est encore plus étonnant, c’est que les auteurs de ces mises en garde s’appuient sur la « peur » qui sert depuis peu d’édredon à toutes les exactions gouvernementales. En effet, ce rappel à l’ordre est nécessité par l’accroissement du niveau du plan « vigipirate » et les annonces de « menaces terroristes » ! Chaque jour, les prescripteurs de ces décisions capitales vont persuader des dizaines de mères d’élèves que la France doit trembler, car leurs enfants dans un bourg de quelques milliers d’habitants sont concernés par l’irruption d’un islamiste d’Al Quaïda, et entretenir ainsi, en cette semaine troublée par les manifestations, l’angoisse d’un attentat terroriste très décentralisé !
Le gouvernement manie ce sentiment confus d’insécurité en le transférant sur la population via des effets médiatiques calculés. On a eu les Roms qui ont été accusés de saborder l’autorité de l’Etat, de voler, de piller, de mendier, de détourner les fluides, de squatter, de porter tout le poids d’une immigration parfaitement légale, à partir du moment où l’on a admis la roumaine dans l’espace européen. Il aurait fallu que dans ces écoles, on mette sur papier fluo une affiche du genre : « le portail sera fermé à 9h pour que les Roms ne se réfugient pas dans l’école ! ». Il y a eu ensuite les lycéens et les étudiants dans les rues.
Tous les perroquets UMP ont mis en garde les parents contre les dangers encourus par leur progéniture qui « feraient mieux de travailler pour ne pas retarder leur entrée dans le monde du travail et ne pas s’associer à des défilés extrêmement dangereux pour eux ». D’ailleurs, les exégètes sociaux de l’UMP et quelques recteurs, soucieux de leur carrière, se sont appuyés sur l’accident malheureux mais absolument pas lié à la manifestation ayant touché deux lycéennes en Haute Savoie, pour renforcer cette crainte. Il est vrai que quelques jours plus tard, dans le cadre de son dispositif devant rassurer les familles et protéger la population, les forces de l’ordre tiraient au flashball sur des lycéens, en blessant un grièvement ! Ouf; dans les familles tout le monde a été rassuré : les jeunes qui bougent les bacs poubelles sont sanctionnés. Le plan Vigipirate est appliqué puisque l’on tire à vue sur les individus dangereux !
Ces pancartes sur des portails d’établissements scolaires démontrent que les terroristes sont les plus forts puisque même la France profonde vit sous leur menace. Les américains ont alerté leurs ressortissants partant pour l’Europe, aidant ainsi Brice « Croixdefeu » à masquer les erreurs faites par le gouvernement au Mali depuis plusieurs mois (attaque inutile contre Aqmi, non protection renforcée accordée aux ressortissants français bossant sur les mines d’uranium). En fait, on peut se demander si ce n’est pas un moyen pour restreindre les flux touristiques vers…le vieux continent, d’autant que les Japonais y sont allés de leur couplet. L’Arabie saoudite a également confié des informations aux services… secrets français, qui ne l’ont pas été longtemps, puisque les rédactions ont immédiatement été prévenues ! Comment croire que c’est en criant au loup que l’on se préserve sérieusement des attaques du loup ! Comment les passants, les clientes ou les voyageurs apeurés peuvent-ils échapper à un acte terroriste du type de celui du 11 septembre ? On pourra demander tous les badges possibles, poser toutes les barrières, fermer tous les portails : le risque restera le même. L’enjeu du terrorisme et des mesures mises en œuvre se situe ailleurs : au niveau du gouvernement et de l’Etat, mais ne repose pas sur des arrêtés municipaux. Le faire croire, c’est véritablement de la pure démagogie !
La montée de Vigipirate est encore une tentative de diversion destinée à rendre plus résignée une population qui se rebelle. On en arrivera au… couvre feu, de telle manière que tout le monde soit condamné à sa dose de TF1 en soirée, et que l’on puisse parfaitement contrôler (c’est déjà pas mal par les temps qui courent !) avec des caméras de vidéosurveillance, les récalcitrants qui iraient manifester. Le mieux, ce serait qu’une épidémie de grippe H1N1 déboule du Mexique pour que tout s’améliore. On ouvrirait des centres de vaccinations avec, dans les injections, du Prosac permettant de faire voir la vie en rose aux déprimés par la réforme des retraites. Malheureusment, on a déjà fait le coup du virus dévastateur devant emplir les cimetières. Cette année, il n’y a que Ben Laden qui puisse produire une effet similaire. Fin 2009, des millions d’euros ont été engloutis pour entretenir une pyschose collective bienfaisante. Dans les écoles du village où je suis passé, la Mairie avait stocké des masques, acheté des gels désinfectants par bidons et avait rappelé que les portails seraient femés à clé, probablement pour que le virus n’entre pas dans les cours de récréation… Ce fut efficace, puisque le danger n’était que virtuel. Françaises, Français, parents des chères petites têtes blondes ou brunes restez chez vous mardi, n’allez pas dans les rues défendre votre retraite, car pour vous protéger des terroristes il est possible que les forces de l’ordre soient contraintes de vous enfermer à clé chez vous !

Ce contenu a été publié dans pARLER SOCIETE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Attention la grippe terroriste revient

  1. Michel d'Auvergne dit :

    Bonjour Jean-Marie,
    C’est avec plaisir que je parcours ta verve dénonciatrice des incongruités umpistes, cependant dans la présente page j’ai cru découvrir une ineptie peut-être involontaire, mais flagrante: tu parles du « prosac pour faire voir la vie en rose », n’est-ce pas la « vie en bleu-roi-ump » que tu voulais écrire ?
    Ce lapsus (un acte manqué d’après papy Freud) mériterait une analyse !

  2. Michel d'Auvergne dit :

    Je pense que cet écriteau tient du « principe de contention ».
    Et puis fermer la porte derrière soi c’est plus prudent que de la fermer devant soi !

  3. sylvie dit :

    Le gouvernement voudrait surtout se protéger de nous.
    Aujourd’hui c’est lui qui a peur.

  4. Suzette GREL dit :

    j’ose croire qu’il s’agit du tir des dernières cartouches….mais pas à blanc !A-t-on envisagé tous les dangers?
    Les atteintes à la vie sont encore nombreuses mais ne viennent que de l’intérieur, donc on peut sortir !

  5. J.J. dit :

    «  » »Et puis fermer la porte derrière soi c’est plus prudent que de la fermer devant soi ! «  » »
    Tout dépend de de quel côté on se place : si c’est un affreux contestataire venu infirmer les intoxs gouvernementales et porter un message délétère incitant à la grève et à la manif, il vaut mieux que la porte se ferme devant lui !

  6. Michel d'Auvergne dit :

    « Pas fermer la porte devant soi »
    « c’est juste pour pas se la ramasser dans la tronche »
    Les pires intoxs du moment concernent les pompes à sec !!

  7. Michel d'Auvergne dit :

    Attention Brice ! Prendre les « empreintes génitales » des « terroristes kamikazes » sera difficile ! (sauf à les surprendre en train d’uriner avant de se faire sauter.) Notre cher Brice qui vient de décorer de la Légion d’Honneur, (mais que vaut ce titre maintenant !?) un haut fonctionnaire reconnu coupable et condamné pour recel et prise illégale d’intérêts… Il est vrai, au profit du RPR… C’est l’enlisement ! Je ne peux résister au plaisir de vous faire partager la lecture du commentaire d’un internaute sur l' »équipe » sensée diriger le pays, ça vaut son pesant d’humour :
     » Les Pieds Nickelés…
    de la République…
    Si, comme un certain nombre de gens, vous avez été consternés de voir apparaitre NS dans le rôle du Président de la République Française, vous vous étiez peut être fait une raison, en vous disant: bon, il va être entouré, il ne manque pas de gens valables à droite, etc…

    En revanche, une telle bande de « bras cassés » et de nullos,
    ou de personnages trainant des casseroles, vous n’en rêviez même pas, même dans vos cauchemars les plus fous. Et bien Sarko l’a fait, en embauchant:
    – les deux Christians (Blanc et Estrosi, sans doute par dépit de ne pas pouvoir trouver un rôle pour Christian Clavier),
    – Mme Bachelot, la madonne des labos pharmaceutiques,
    – Mr Woerth, l’homme qui remplit les valises plus vite que son ombre,
    – Mme Dati, qui a réussi à se mettre à dos même le syndicat le plus conservateur de la magistrature,
    – Mr Hortefeux, raciste reconnu et visiblement impatient d’aller fourrer son coton-tige dans les parties génitales de nos concitoyens,
    – Mme « tout va très bien Mme la Marquise » Lagarde, qui, le nez dans le caca vous explique d’un ton pincé, que « non, c’est du chocolat » (croissance négative, « rilance »,…),

    etc… etc… j’en passe et des pires, qu’ils soient là pour faire « jolis » dans le tableau de chasse (Kouchner, Yade, Amara,…) ou simplement inexistants.. »
    Et pendant ce temps là nos sénateurs ont voté, sous les huées de la Gauche bien entendu, mais voté quand même un texte sur la réforme de la médecine du travail, écrit, parait-il sur le bureau de Laurence Parisot…
    Un bonjour du pied des volcans.

  8. J.J. dit :

    A lire Michel d’Auvergne (merci à lui de nous décrire la sinistre réalité, il est bon de la rappeler), on se demande si dans ce gouvernement, et à l’UMP, il y a des gens qui connaissent la définition des mots HONNETETE et HONNEUR…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.