Les assemblages du Bordeaux supérieur

Le « grand stade » de Bordeaux va mobiliser l’attention des médias girondins durant une bonne part de l’année 2011. Parmi les quelques « amis » journalistes qui me restent, certains vont vite me tomber sur le râble, puisque j’appartiens à la catégorie des sceptiques sur cet équipement disproportionné, dans le contexte actuel du football français. Le débat va porter sur la capacité du « Ministre-Maire » de Bordeaux à réaliser une prouesse financière : faire rentrer dans une enveloppe budgétaire annoncée triomphalement comme possible, un équipement qu’il est incapable de financer ! Comme il en a pris l’habitude depuis son arrivée sur les rives de la Garonne, il lance des projets communaux pharaoniques pouvant lui valoir une popularité dont il rêve, sans avoir les moyens de ses ambitions ! La tactique a parfaitement fonctionné jusqu’à présent, et elle lui vaut des lauriers mérités sur le plan des initiatives, mais pas nécessairement pour la réalité des financements. En fait, Alain Juppé a toujours à l’esprit que les meilleures opérations sont celles que l’on ne paye pas !
Il est vrai que la quasi totalité des aménagements réalisés en centre ville ou sur les quais, ont été réglés sans barguigner par la Communauté urbaine de Bordeaux, au nom de la cogestion ! Il serait extrêmement intéressant d’effectuer, par exemple, un bilan chiffré des investissements dits périphériques du passage du tram pour lequel la CUB a craché au bassinet. Maintenant que l’essentiel a été restauré et aménagé, les projets entrent dans la catégorie du superflu. Le « grand stade » entre dans cette catégorie, comme l’est aussi le centre culturel de la vigne et du vin !
Dans les deux cas, la mairie lance une initiative sous la « pression » amicale des utilisateurs potentiels, grands propriétaires (M6 et les Girondins de Bordeaux dans un cas, l’Union des Grands crus et le CIVB dans l’autre cas) et vante la rentabilité économique potentielle des réalisations. C’est récurrent comme technique d’enfumage, avec, à la clé, une critique virulente à l’égard des autres collectivités, qui n’acceptent pas de payer les « fantaisies » bordelaises. Il devient impensable pour le Palais Rohan que le Conseil régional et surtout le Conseil Général ne suivent pas, toutes affaires cessantes, des initiatives aussi exceptionnelles.
D’ailleurs, il est à peu près certain que si le Conseil général avait inscrit à son budget 2011 les crédits sollicités dans maints courriers pour le grand stade et le centre culturel international du vin, les élus UMP auraient été plus indulgents lors du vote de mardi soir. Mais bien évidemment, ce n’est qu’une accusation sans fondement, comme l’est celle qui prétend que le paiement des installations sportives bordelaises par le Conseil général pour les collégiennes et collégiens bordelais est le pur fruit du hasard ! Il est vrai qu’il serait, par exemple, possible de supprimer le soutien accordé aux Girondins de Bordeaux via l’achat des billets pour les jeunes bordelais, pour régler les factures envoyées par la ville… Un autre élément vient de la publication, par la presse, de l’éventuel achat par M6 de l’attaquant Kevin Gameiro (23 ans) qui souhaite quitter Lorient. Un accord aurait été trouvé entre Bordeaux et l’international français vendredi… Mais l’entraîneur du FC Lorient, Christian Gourcuff, ne se résout pas à laisser partir son meilleur joueur.
«Kevin restera avec nous. Je suis tout à fait serein avec ça. Le montant du transfert ne rendra pas possible un départ» , a-t-il lancé ce samedi au micro de RMC. «Sa valeur ? C’est au moins 10 millions d’euros» , a prévenu l’entraîneur lorientais qui ne rêve pas de grand stade. «Il est international et a fait ses preuves» . A ce tarif là, les finances des Girondins prendraient froid. L’absence de coupe d’Europe cette saison, et le manque de visibilité à moyen terme, ne devraient pas inciter l’actionnaire du club, M6, à lâcher du lest. Pour parvenir à ses fins, la direction des Girondins va donc devoir lancer des soldes… et réaliser des ventes. Il serait surprenant de constater que les 12 millions d’euros puissent être économisés et mis en réserve, et ajoutés au financement du « grand stade », ce qui permettrait de donner un peu d’air aux grands groupes du BTP qui lorgnent vers l’affaire juteuse.
Durant des mois, on parlera du Grand stade et du Centre Culturel International du Vin, ce qui évitera de se pencher sur les difficultés terribles rencontrées dans le département sur des sujets pourtant essentiels, comme les ressources en eau potable, l’assainissement et la pollution des eaux de rivières; l’évolution démographique rendant la construction des collèges ingérable ; le soutien à la viticulture, à l’ostréiculture… La CUB va manquer d’eau potable, mais ce n’est guère passionnant, même si ça va coûter un grand stade pour trouver les substitutions. Les stations d’épuration sont toutes condamnées à la fermeture en raison des ukases de Bruxelles, et il n’y plus un fifrelin pour participer à leur financement. Les collèges (12 à 14 millions d’euros pour un établissement de 600 places neuf), dont les enfants bordelais ont besoin, attendent parfois des accords de la ville, très difficiles à obtenir dans le contexte actuel. Les ostréiculteurs auront le temps de regarder les matches de football à la télé, puisque leur filière est sinistrée par l’absence de naissain. La viticulture va droit dans le mur, sans un véritable plan de mobilisation en faveur de la commercialisation. Pour tous ces sujets, il n’y a plus qu’à espérer que la ville de Bordeaux en fasse sa priorité…

Ce contenu a été publié dans pARLER SOCIETE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

13 réponses à Les assemblages du Bordeaux supérieur

  1. pfff dit :

    Vous etes vraiment qu’un gros con !

    Réoponse JMD :
    Ce commentaire ne peut venir que d’un militant UMP ou d’un supporter du virage nord… C’est le niveau !

  2. LOL dit :

    article ridicule vraiment. Vous avez essayé de faire le buzz, vous avez perdu une occasion de vous taire

    Réponse JMD : Je ne regrette pas d’avoir écrit ce texte car votre réponse est la preuve qu’elle mérite d’être lue et… commentée !

  3. zzz dit :

    Monsieur,

    Comme partout en France, ce si joli pays democratique,la naissance de stade pose probleme a cause de gens, d opposants comme vous qui au lieu de faire mener ce pays vers une évolution, se bat contre des fantomes….
    Le sport rassemble, Bordeaux se doit d avoir un nouveau stade, sans excès mais plaisant a vivre, ce qui est prévu d’ailleurs…. Vous semblez privilégier certains domaines, mais sachez qui ce stade n’est en rien un frein à d autres installations, et que votre région, votre ville en sortiront valorisées….Bordeaux est magnifique, mr Juppé nous vous remercions de ces efforts, en espérant que ce stade se fera pour les passionnés de sport, car Chaban est devenu tellement vetuste…. A ces opposants qui militent contre, veuillez faire de vos idées des projets d’avancement, et d’arrêter de faire des projets en création des cibles à vos griefs……Ce stade la region, les sportifs, le club, l attendent….Battez vous pour atteindre et faire realiser vos projets, le nôtre se fera avec ou sans vous……

    Réponse JMD :
    Je ne suis pas contre un grand stade mais pas avec les deniers publics. Voir à Arsenal ou ailleurs. M6 a des profits suffisants pour financer « son » stade et pérenniser ainsi sa présence à Bordeaux. Croyez vous que les gens de Pau, Biarritz ou Sarlat attendent un stade payé par la région ? Croyez vous que les « sportifs » actifs attendent ce stade ? Je n’ai rien écrit de défavorable à Bordeaux qui peut librement investir dans ce que bon lui semble avec l’argent de ses contribuables !

  4. alpha dit :

    Bonjour monsieur Darmian,

    lorsque vous dites « Ce commentaire ne peut venir que d’un militant UMP ou d’un supporter du virage nord… C’est le niveau ! », sous entendez vous que tous les supporters du virage nord sont des benêts ?
    Je trouve votre réponse bien irrespectueuse.
    J’ai lu votre texte. J’ai quand même assez rigolé sur le passage Gameiro. En gros vous dites que les Girondins devraient économiser ces fameux 12 millions et les mettre dans le stade. Donc d’après vous les Girondins de Bordeaux ne devraient plus recruter aucun joueur d’ici la sortie de terre du stade ? Je vous rappelle qu’M6 mettra plus de 100 millions d’euros dans ce projet, soit plus de la moitié du financement.
    Je ne vous connais pas (je ne réside pas en Gironde) mais il semblerait que vous soyez de gauche. Vous soulevez les nombreux problèmes de fond concernant les financements de collège et lycée, ou encore l’assainissement des eaux usées. Ne pensez vous pas que sortir de l’Europe (qui nous coute plus qu’un bras) serait une des solutions ? Le parti socialiste n’en parle jamais et pourtant c’est une question qui préoccupe les français.
    J’espère que mon commentaire de simple supporter et amoureux de notre belle région ne vous choquera pas, c’est mon niveau.

  5. alpha dit :

    Désolé j’ai oublié de préciser: je suis plutôt de gauche également bien que votant blanc depuis de nombreuses années. Je trouve très intéressant que des personnes comme vous répondent à des commentaires sur un blog. Cela permet une approche très intéressante de la politique à une autre échelle des escrocs qui nous gouvernent.

  6. Annie PIETRI dit :

    Tu as entièrement raison,Jean Marie ! Il y a certainement mieux à faire à Bordeaux en ce moment avec l’argent des contribuables que de construire un nouveau stade….et en plus, ces contradicteurs de seconde zône n’ont même pas le courage de leurs opinions puisqu’ils utilisent tous des pseudos, ce qui situe bien leur niveau, et ce qui n’est pas l’habitude de ce blog….où les gens qui s’expriment, même pour te contredire, signent de leur nom.

  7. Mathieu dit :

    Je ne comprend décidément pas certains acteurs politiques, qu’ils soient de droite ou de gauche d’ailleurs; au lieu de construire une évolution, certains campent sur l’immobilisme.

    Acceptez et soyez constructif dans vos propos, parceque je sais que vous avez compris la nécessité d’un grand stade pour Bordeaux mais au dela pour toute la Région; il nous faut une enceinte d’envergure pour pouvoir acceuillir les évènements de grande ampleur comme les coupes du monde de foot, de Rugby ou autres évènements sportifs.
    Et où dites moi que mieux qu’à Bordeaux, capitale à l’internationale pour son vin, véritable vitrine pour le secteur viticole pour son département et au delà sa Région toute entière, que de voir cette grande enceinte sportive s’installer.
    Le stade Chaban Delmas s’éfrite, s’écroule littéralement, coutera demain tres cher en réaménagent et rénovation pour rein puisque le stade dans sa structure en béton est condamnée.

    Que vous en soyez fier ou non, Bordeaux est la capitale de la région et si la Région doit se doter d’une grande enceinte sportive, elle se doit de l’être dans la zone la plus attractive économiquement et démographiquement.
    Bordeaux est aujourd’hui une ville qui rayonne et toute sa région avec;
    Pourquoi avoir construit l’autoroute Bordeaux Pau si ce n’est pas pour relier et insuffler aux autres villes le dynamisme et les énergies que Bordeaux polarisent.

    Est ce la Région a participé à l’époque à la construction du Zenith de Pau ?
    Est ce que la Région a participé aux financement d’enceintes sportives ou culturelles en pays Basques ?

    Les girondins ont besoin d’un stade décent, moderne, digne au minimum de leur statut national, voir européen commes les autres grandes villes françaises. M6, et je ne suis pas là pour les défendre, préférant d’ailleurs qu’ils prennent plus de risques pour la compétitivité sportives de cette équipe, investiront 100 M d’euros pour le stade, ce qu’aucun autre club en France ,mis à par Lyon. Regardez ce qui va se faire sur Marseille et à hauteur de combien vont participer les collectivités.

    Alors s’il vous plait, défendez ce projet parcqu’il est pertinent et nécessaire pour beaucoup d’entre nous partout en Aquitaine; apportez y votre pierre, votre bienveillance mais intégrez la dynamique du projet.
    Nous avons besoin de tous les acteurs politiques pour que ce projet avance et aboutisse et qu’il profite au plus grand nombre en Aquitaine.

    Un supporter de notre belle Région, partagé entre Pau et Bordeaux.

  8. jean dit :

    ce commentaire a été publié sur sud ouest

    j’aime le foot !
    mais vous savez ceux qui jouent sur des terrains du dimanche matin, ceux qui sont des bénévoles et font fonctionner ces petits clubs, ceux a qui on leur demande d’envoyer l’argent de la licence, d’éventuelles amendes distribuées par les arbitres, ceux organisent des loteries lotos ou autres animations pour que le club puisse subsister !
    et puis il ya ceux qui percoivent plus de 500 mille euros en tant que joueurs !
    et 826 en tant qu’entraineur ! qui iront dans un hotel de grand luxe en Afrique du Sud ! ceux qui percoivent des milliers d’euros pour le droit à l’image ! ils devaient être imposé d’ailleurs mais il parait qu’une commission va délibérée et nous savons tous comment se terminent les commissions
    Nous allons construire de grands stades ou nous contribuables allons payer !
    ou pour allervoir certains matchs nous paierons cher
    mais surtout avec aucun droit de fouler la pelouse !
    et pour l’état 10 % pour nous 90% heureusement que nous n’avons qu’une équipe pren gironde !
    le foot c’est vive le sport ou vive les primes ?
    que les amateurs gardent leur persévérance ! car vos subvnetions si toutefois vous en aviez vont se tarir
    et pourtant j’aime le foot !
    un foot que l’on joue qu’avec les pieds
    mais a qui la faute ?
    au joueur dans une certaine ambiance !
    à l’arbitre ? qui n’a pas les moyens nécessaires pour juger ?
    ou aux dirigeants qui ne veulnet de vidéo ? pour assurer une véritable transparence a croire que tout est question d’argent !

    Quant au rayonnment de la france pour les compétitions internationales elles sont plutot pales au regard des scores de l’équipe de france et je ne suis pas le seul a le dire il me semble !

    Et pendant ce temps là des salariés sont sans abri ! Des familles entières sont démunies tout simplement parce qu’elles n’ont pas de travail ! Alors qu’elles le souhaiteraient, un seul exemple les salariés de chez Ford ! Et autres problèmes généraux importants cités par Jean Marie Darmian
    Ce grand stade sera-t-il une assurance de développement ? Certes pas !
    Dans cette période actuelle, nous ne pouvons nier que les subventions d’état vont se réduire, donc moins de subventions plus d’impôts locaux !
    Dans ce contexte je soutiens Ce conseiller général qui a une vision honorable de l’avenir de notre territoire ! Ce sont des élus comme lui qui sont des hommes d’état !
    Je vous invite a lire ce commentaire sur ce blog avant de ……..

  9. BON SENS dit :

    Bonjour
    Je suis entièrement d’accord : le 1 er ministre Fillon a rappelé à l’ordre les collectivités locales en leur demandant de ne plus faire des dépenses somptuaires en ces temps de crise et en avertissant que l’état ne paierait plus. Je suis allé à Chaban Delmas en novembre 2009, les Girondins étaient anciens champions de France et en tout début du classement je me préparais à payer mon billet on m’en a fait cadeau à l’entrée pour cacher un stade qui n’était pas plein pour un grand match. Un nouveau stade ne sera que très rarement plein …. et il y a d’autres priorités en ce temps de crise. J’ai appris cette semaine que les scolaires devront payer leurs entrées de piscines à Bordeaux, je ne sais pas où l’on va trouver l’argent et je pense que les subventions municipales, départementales et régionales devraient être mieux réparties entre tous les sports. Les Girondins sont une société de faits, ils doivent se payer leurs frais. Bon nombre d’industries ont fui notre secteur géographique qui est trop endetté, pourquoi l’aéronautique se construit à Toulouse et nous passe devant le nez ??? Il aurait été moins cher de construire à Bordeaux si on l’embarque dans le Médoc. Nous avons besoin de refaire venir l’emploi en désendettant TOUTES les collectivités locales. Pourquoi ne rappelle-t-on pas plus souvent que les grands groupes industriels quand ils envisagent de déménager une usine commencent par faire un audit du secteur et là très souvent Bordeaux et ses environs ne passent pas. Regardons Toulouse et son évolution industrielle au lieu d’être fiers d’un stade pharaonique en pleine crise.

  10. oufde joel dit :

    Enfin un texte clair d’un homme politique girondin.Le ministre Maire Juppé nous refait le coup du 1er ministre président du RPR Maire avec la morgue de celui qui dit je fais venir l’argent alors qu’il fait les poches des autres collectivités sans vergogne.Il n’aime que la gloire immédiate;Il oublie son enfance dans les Landes quand il est à Bordeaux, comme il oublie ses textes sur l’OTAN quand il est à Paris…Navrant!Où est passé l’écolo du Québec quand vient à manquer l’eau potable à Bordeaux…Navrant (bis)

  11. BELET dit :

    Education ( dont celle à la pratique sportive )et protection de l’environnement, ou sport- spectacle, c’est un choix de société : laquelle voulons nous ? Eric BELET

  12. Suzette GREL dit :

    Lorsque l’injure fait place au commentaire…c’est que l’on n’a aucun argument valable pour riposter !
    Ne pas vouloir un stade payé par les contribuables est un choix politique courageux, à ne pas confondre avec de  » l’immobilisme ».Je reconnais que le »stade » est plus prestigieux qu’une subvention à un centre social ou que la construction d’un centre de loisirs.
    Je pense , Jean-Marie, que tu as tort d’avoir raison…et que tu sembles toujours pessimiste pour les naîfs de la politique à la petite semaine.

  13. gilles baillet dit :

    Bonjour,
    votre opposition au grand stade est louable. J’apporte tout mon soutien à votre combat. Sans réserve.
    Trés cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.