Marine fait céder les digues des valeurs

Quand on effectuera un véritable bilan de la période mitterrandienne, on conviendra qu’il avait abattu le mur de Berlin bien avant que Nicolas Sarkozy prétende l’avoir fait. Son fait d’armes aura été, en effet, celui de réduire à la portion congrue le Parti Communiste qui, en 1973, était encore aux législatives le premier parti de Gauche en France, avec largement plus de 20 % des voix au premier tour ! Lors de l’émission sur la 5 relative à la carrière de François Mitterrand, Charles Fiterman expliquait que le Comité central avait fait le choix de Mitterrand car il l’estimait « peu dangereux pour l’avenir du parti ». Un pêché stalinien par suffisance !
Il faut craindre que le Chef de l’Etat français actuel ait le même syndrome vis à vis de Marine Le Pen. Cette attitude est très fréquente chez les gens qui prétendent qu’en singeant le maître, on affaiblit ce dernier, alors qu’en fait on ne produit que de pâles copies qui ne valent jamais l’original. Que ce soit Brice « Croidefeux », ou Judas « Besson », rien ne fera oublier le talent intelligent, direct, et donc extrêmement dangereux de la fille de son père. Le réveil va être très dur dans un an, quand le moment sera venu de choisir ce qui a l’odeur, la saveur, la couleur du FN mais qui ne sera jamais le FN, malgré toutes les concessions faites à la morale, à l’éthique, à la liberté, à la fraternité…
La catastrophe menace, mais personne ne semble vouloir l’appréhender. Les sondages, en ce qui concerne l’extrême droite, ne captent jamais la réalité de l’opinion, car ils ne mesurent pas la part de honte qu’il y a à affirmer de manière officielle des positions que l’on sait difficiles à faire partager. En fait, on assiste au même phénomène que celui qui a permis aux Nazis d’accéder au pouvoir dans les années 30 par la propagande. Il suffit de formuler publiquement ce que les gens pensent tout bas, sans oser le dire tout haut.
Nicolas Sarkozy et l’UMP ont instillé la crédibilité des thèses du FN, en se les appropriant de manière plus ou moins directe. Ils les ont « officialisées », « crédibilisées », « légalisées », délivrant ainsi un certificat de perte des complexes à celles et ceux qui hésitaient à franchir le pas du populisme. Vis à vis de l’Histoire, ces trois dernières années auront été la clé de l’installation officielle du FN « respectable » dans le paysage politique français. Soixante-douze pour cent des Français déclarent qu’ils n’auront pas une image différente du Front national (FN) si Marine Le Pen en prend la tête ce week-end à l’occasion du congrès du parti, selon un sondage de l’institut LH2 pour le NouvelObs.com . Il faut traduire : Marine ne fera donc pas plus mal que Papa en 2002. A la question : « Si Marine Le Pen était élue à la tête du Front national, auriez-vous une meilleure ou une moins bonne image de ce parti ? », 72% des personnes interrogées répondent : « Cela ne changerait rien », 13% : « une meilleure image », 11% : « une moins bonne image » et quatre pour cent ne se prononcent pas. La messe traditionnelle est dite. En l’état actuel des forces politiques, et en tenant compte du fait que le chômage va s’accroître avec la calamité que représentera la baisse des investissements publics, le phénomène actuel ne cessera plus. Un effet boule ne neige « secret » va se produire dans la société, et en croyant éviter l’avalanche en provoquant des explosions régulières, on n’a fait que détruire les paravalanches.
Cinquante pour cent des sympathisants du FN estiment que Marine Le Pen donnerait une meilleure image, 11%, une moins bonne image, et 39%, que cela ne changerait rien. Parmi les sympathisants UMP, 22% répondent que cela donnerait une meilleure image, 10%, une moins bonne et 66%, que cela ne changerait rien. A gauche, six pour cent des sympathisants pensent que l’élection de Marine Le Pen donnerait une meilleure image, 10%, une moins bonne, et 83%, que cela ne changerait rien. Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des ventres de la bête immonde, où germe les pires maux de la société rendus « respectables » dans les apparences. Les valeurs reléguées au second plan de la gouvernance, au profit d’une pseudo efficacité, ont été méthodiquement réduites à une virtualité dangereuse. Le FN monte sur le mépris du monde politique. Le FN comble les vides idéologiques par des idées simplistes toutes faites. Le FN se régale quand on lui oppose l’indifférence. Le FN se plait à voir les autres cultiver le jardin où il plantera ses phrases toutes faites pour faire éclore les fleurs du mal. Partout où les associations, les amicales, le lien social ont disparu, le silence assourdissant des porteurs de sens offrent un espace superbe aux adeptes du prêt à penser, soldé par des médias aux abois. Plus grand monde ne s’indigne…des propos du FN . L’époque où les amis de Le Pen étaient condamné à l’indignité nationale est révolue, ils sont considérés comme des gens presque fréquentables.
Pour les analystes du sondage , alors que Mme Le Pen s’est depuis sept ans attachée à transformer et « dé-diaboliser » l’image de son parti, « le sentiment de rupture semble assez limité dans l’opinion ». Je décode : Marine s’appuyant sur les bases du fonds de commerce de Papa va engranger les stocks de détresse de ces gens en déserrance sociale. « Sa récente prise de parole comparant « les prières de rues de musulmans » à l’Occupation a sans doute contribué à limiter la perception d’une prise de distance avec les dérapages de son père, et entamé son apparente modération », ajoute l’institut. Il oublie de rappeler qu’elle a bien compris l’intérêt du dérapage contrôlé, puisque maintenant, 40% des Français avouent que Marine Le Pen a des chances de figurer au second tour de l’élection présidentielle en 2012, contre 53% qui répondent non, et six pour cent qui ne se prononcent pas. Les sondés considèrent ainsi le FN « comme un parti pouvant compter dans le paysage des prochaines présidentielles, et pas seulement au premier tour ». Ils reconnaissent à Marine Le Pen « un potentiel d’influence notable, et une capacité à faire monter en puissance le FN da,ns les prochains mois ». Ce qui sera le cas. Le seul espoir c’est que la « créature » de l’UMP se retourne contre son « créateur », mais si au second tour des présidentielles, Marine Le Pen affronte une femme ou un homme de gauche, je ne suis pas certain que l’UMP appelle et fasse voter pour le candidat républicain. Qui prendra la tête des manifestations ? Nicolas Sarkozy, François Fillon ? Eric Besson ? Brice Hortefeux ?… faites vos paris !

Ce contenu a été publié dans pARLER SOCIETE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Marine fait céder les digues des valeurs

  1. Annie PIETRI dit :

    Ta chronique, Jean Marie, est, je le crains, d’une implacable lucidité. Le coeur de tout socialiste refuse son contenu de toutes ses forces…. Mais la raison oblige à se rendre à l’évidence : Marine Le Pen est plus démoniaque encore que son père, et elle sait employer les mots et faire appel aux concepts capables de convaincre un grand nombre de nos compatriotes….Il n’y a qu’à lire facebook pour constater à quel point le racisme et la xénophobie, entre autres, trouvent un écho auprès du plus grand nombre….même parmi nos « amis » : lisez certains commentaires sur « désirs d’avenir »….
    Alors, il faut nous préparer au pire, et non pas se bercer d’espérances folles….Rien n’est perdu peut-être, mais rien n’est gagné, et il nous faut reprendre le combat avec détermination. Nous pouvons peut-être encore retourner la situation en notre faveur, mais il nous faut travailer encore et encore, et cesser les chamailleries qui font tant de tort à la gauche !
    Imaginez un peu ce que serait votre réaction si, au soir du premier tour, apparaissaient sur l’ecran de nos téléviseurs les silhouettes de Sarkozy et Marine Le Pen, comme nous avions eu celles de Chirac et Le Pen père ! Il faut à tout prix repousser cette idée…..Et on ne pourrait pas cette fois nous faire le coup du « vote pour la démocratie » !!! Pas une deuxième fois…..

  2. J.J. dit :

    Ce qui fait la force de ces sinistres personnages, c’est leur aptitude à récupérer les peurs et les phantasmes : on crie haro sur les musulmans

    Et ça marche !

    Pourquoi ça marche ?

    Parceque des fanatiques donnent raison à cette stigmatisation étroite (assassinat ou exécutions pour blasphème, procès truqués, barbarie de certaines sanctions).
    Les fanatiques religieux, quel que soit leur dieu sont redoutablement dangereux ( à commencer par les ultra traditionnalistes de mr Lefebvre; soutenus plus ou moins discrétement par le trés étroit).

    Pourquoi ça marche ?

    Parce que l’on « oublie » de tenir compte et de dénoncer la dangerosité des ultras religieux étasuniens (tea party) qui lancent avec succès des « fatwas » sur les élus républicains.

    Parceque l’on « oublie » les déclarations d’un Islam modéré qui demande respect et protection pour les chrétiens persécutés dans certains pays musulmans.

    La carotte de la démagogie, le bâton de la peur et la manipulation de l’information ont toujours été les armes imparables des aspirants dictateurs.

  3. jean dit :

    Marine Le Pen est en campagne des primaires de son parti dirais-je ! Mais cette élection n’est pas n’est pas gagnée d’avance. Même si elle dispose du soutien du fondateur, Bruno ne manque de soutien au sein du front pas républicain celui là mais uniquement le peniste dans ces primaires ! Elle redoutait, cet été, les adhésions massives venues de l’extérieur et au profit de son adversaire. Tiens donc de l’entrisme aussi dans ce parti ? Décidemment ! Alors elle du montrer ses muscles ‘’intellectuels le péniste ‘’invoquant une forme d’ostracisme envers des adeptes à une religion. Elle aussi savait manier la verge et la carotte ! (hic)
    Mais ces déclarations ont provoqués plus de réactions que prévues semblent-ils ! À l’UMP, c’est parti l’émoi, selon les médias, un effet d’inquiétude ? Selon un sondage Ifop paru dans « Le Nouvel Observateur » en octobre et cette semaine, un autre sondage indiquait que 54 % des mêmes sympathisants approuvaient les propos de Mme Le Pen. Avant même le « dérapage » de Marine Le Pen, 32 % des sympathisants déclaraient souhaiter un rapprochement avec le Front national aux élections locales ! Lors du conseil national qui se déroulait le 11 décembre, Jean-François Copé avait jugé utile de relancer le débat sur l’identité nationale. Il est vrai qu’il veut ouvrir les portes et les fenêtres au sein de sa formation ! Mais ce sera pour en fuir ou pour entrer avec ce concept ? Il s’est aussitôt fait recadrer par son ami François Baroin, puis par le Premier ministre. Nicolas Sarkozy, qui considère que son parti a réagit aux propos tenus par Marine Le Pen. Vous direz nous sommes dans la bonne voie ? Mais dès jeudi, à l’Assemblée nationale, les députés UMP adoptaient le rétablissement de facto de la double peine interdiction du territoire pour les étrangers déclarés coupables, sur le modèle de ce que les Suisses viennent de voter par référendum. Tiens donc ! Un pas en avant quatre en arrière ?
    Selon certains médias : Il se dit que si Rama Yade a rejoint le Parti radical, personne ne croit sérieusement que c’est par refus d’un très hypothétique rapprochement avec le FN, comme elle le laisse entendre. Jusqu’à présent, seuls un ou deux députés UMP se sont exprimés en ce sens cet automne. Selon certains, c’est même l’un des rares points qui pourraient faire sortir Jacques Chirac de la réserve à laquelle il s’est astreint depuis son départ de l’Élysée.

    Un peu de science fiction: supposons qu’au deuxième tour des présidentielles deux candidates l’une du FN Marine Le Pen et l’autre du PS Ségolène Royale soient présentes. Avec ce sondage nous ne sommes pas assurés du report des voix de ce que l’on a appelé le front républicain en faveur de Jacques Chirac lors des présidentielles ou le peuple de gauche, LUI, avait voté massivement pour le candidat de la droite !
    Voilà une certitude ? Où un sondage organisé sur ce thème nous prouverait le contraire ?
    C’est dans ces moments que nous jugeons de la fibre républicaine de la part de citoyennes et citoyens !
    Un autre sondage indiquait que 54 % des mêmes sympathisants approuvaient les propos de Mme Le Pen. De quoi se poser de sérieuses questions ! Ne sentez-vous pas venir une réactualisation de la procédure d’une forme de festonnages sur les revers des vestes ?

  4. jean dit :

    Le FN vise le second tour en 2012
    Le Pen espère un « succès » pour le candidat du FN aux présidentielles. C’est une nouvelle petite phrase de Jean-Marie Le Pen. Le président du front National a jugé probable jeudi que le candidat du FN en 2012 connaisse « succès remarquable, non seulement au premier tour, mais peut-être même au deuxième tour » de la prochaine élection présidentielle, lors des voeux traditionnels à la presse.
    Que représente-il ? Se souvient-on de ses programmes des années 1980 ?

    Celle d’une nouvelle droite, d’une extrême droite païenne avec un côté populiste, nationaliste et un autre catholique extrême. Jean Maire Le Pen résume plutôt la seconde représentée par le GRECE (Groupement de Recherche et d’Etudes pour la civilisation européenne. Une nouvelle droite qui réclame une France sans immigrés. Le bulletin RLP Hebdo est l’organe du Front National.

    La philosophie du FN est qu’il faut se conformer à l’ordre avec ce qu’elle suppose de hiérarchies, d’inégalités afin de rétablir un ordre moral et social qui soit en harmonie avec l’ordre naturel !
    Quel ordre social ?
    En 1979, il expliquait : en privilégiant, en favorisant par trop les faibles dans tous les domaines, on affaiblit le corps social en général. On fait exactement l’inverse de ce que font les éleveurs de chiens et de chevaux. Je ne suis pas hostile à ce que l’on soulage les malheurs, par exemple des handicapés, mais on aboutit maintenant presque à une promotion de l’handicapé….. On arrivera à un stade où si le handicapé peut vivre librement et assez aisément toute sa vie, les gars essaieront d’être mutilés dès l’âge de dix huit ans de façon a ne pas faire de service militaire, ne pas payer d’impôts, ne pas aller travailler. Un peuple qui prendra ces méthodes-là sera balayé par les barbares … Les peuples ont besoin de héros, de martyrs ! Ajoute-t-il !

    Dans son livre les français d’abord il écrit « S’il y a dans l’être humain une aspiration à l’harmonie, elle doit être codifiée, guidée grâce à l’autorité de l’état national ! »

    Le 10 juin 1984 au grand jury RTL il estime qu’il faut réduire l’état à des missions régaliennes et redistribuer les capitaux des entreprises nationalisées sous forme de porte feuilles aux chefs de famille français, le capitalisme populaire selon son expression ! Mais il veut aussi une accentuation du caractère présidentiel qui pourrait d’inscrire dans une logique de renforcement du pouvoir central et personnel !

    toujours dans son programme il veut supprimer plusieurs ministères dont celui de l’éducation nationale qu’il juge neutre, supprimer les organisations syndicales,restreindre le droit de gréve pour le privé et le supprimer pour le public, interdire aux fonctionnaires d’être des élus purger la justice et évincer des éléments (fonctionnaires)au service d’une idéologie !
    Il dénonce Mme Veil en ces termes: C’est le symbole de l’abandon des disciplines personnelles, collectives, sociales et l’avilissement et la perversion de notre société.
    En référence au nazisme il dit ceci :le 8 mai 1984 les SS20 sont les seuls SS qui soient aujourd’hui dangereux pour la France !
    Donc le véritables SS resurgiraient ,
    Alors parler du programme Lepéniste ou se taire ? Il y a et aura certains esprits au cocon intellectuel desséché qui ne comprendront ! Mais il y a aussi beaucoup de personnes qui ignorent le véritable programme !
    Pour ma part, il me semble qu’il faille faire connaître son véritable programme.

  5. J.J. dit :

    «  » »Un autre sondage indiquait que 54 % des mêmes sympathisants approuvaient les propos de Mme Le Pen. » » »

    Une généralisation qui entraîne encore une imposture largement exploitée : il y a dans les déclarations de madame Le Pen des éléments que même les plus libertaires peuvent approuver, comme dénoncer l’intolérance, mais elle n’en a pas l’exclusivité.

    Malheureusement,comme toujours, on sort un petit morceau de déclaration d’un contexte et on extrapole dans le sens où ça arrange, par exemple pour faire peur…
    Mais si l’on reprend les susdites déclarations, on peut constater que c’est seulement l’intolèrance religieuse de l’Islam qui est fustigée, en prenant bien soi de rester flou et de ne pas généraliser.

    Dit autrement et en clair : on peut et doit être intolérant pour « régner », mais avant il faut éradiquer tout ce qui ne pense pas comme moi, c’est le message que beaucoup n’ont certainement pas compris…

  6. Sylvain Bahlia dit :

    En 2002 quand j’ai critiqué Jospin un ami socialiste m’a dit que c’était à cause de gens comme moi que Jospin avait perdu. Ben non ! S’il a perdu c’est à cause de lui et de la politique du PS. Faut vous regarder dans la glace messieurs. A force d’oublier le peuple, de baigner dans les eaux capitalistes de l’Union européenne et du FMI, le peuple n’y comprend plus rien. Alors il s’abstient en masse. Alors ça peut faire l’affaire des canailles à la Le Pen et fifille. Mais la faute à qui? La laïcité? Vous n’avez pas touché aux lois de droite, vous en avez voté d’autres ! Et ces jours derniers, pourquoi vous n’avez pas demandé le retrait de la réforme des retraites? Et maintenant son abrogation? Oui je suis inquiet pour l’avenir, mais DSK ne me rassure pas, pas plus que Ségolène…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.