CREONS NOTRE INFO N° 7

La photo de la semaine écoulée :

Photo extraite de l’exposition « Les Espagnols dans la Résistance à bordeaux et en Gironde » installée jusqu’au 20 octobre dans la salle citoyenne de l’Hôtel de ville de Créon : défilé de la victoire au parc Lescure à Bordeaux des Résistants espagnols !
L’essentiel de la semaine qui s’ouvre :
Participation aux Primaires citoyennes le dimanche 16 octobre salle Bertal à Créon
Réunion du groupe de gestion de Gironde Citoyenne le lundi 17 octobre à 19 h en l’hôtel de ville de Créon
Participation à la réunion de criconscription avec Martine Faure députée le jeudi 20 octobre à 20 h 30
Participation à la Commission des finances du conseil général le vendredi 21 octobre à 14 h 30
L’événement de la semaine : participation au Congrès annuel de l’associatioon Amorce à Saumur regroupant les collectivités chargées de la collecte et du traitement des déchets ménagers les 18 et 19 octobre
Jean-marie Darmian, administrateur national d’Amorce représentera les Conseils généraux de France (ADF) au sein des instances de cette puissante organisation défendant les collectivités ayant en charge le lourd problème de l’élimination des déchets. Un Congrès très important dans le contexte actuel…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à CREONS NOTRE INFO N° 7

  1. facon jean françois dit :

    Vaste problème que celui de nos déchets, grande gabegie des taxes locales dédiées à la chaîne des Ordures Ménagères Résiduelles, et les sociétés Vivendi, Suez environnement et autres qui se gavent goulument sur les foyers les plus démunis. Que dire de Eco-emballages qui plaçait l’argent de l’éco-taxe dans les paradis fiscaux ! Que dire du dispositif de la Redevance incitative qui matraque les familles nombreuses au grand avantage des gros propriétaires fonciers. Que dire des technologies dites d’avenir comme les usines de méthanisation, qui coûtent un bras, ne fonctionnent pas et génèrent un compost dont tôt ou tard il faudra se débarrasser par enfouissement! Que dire des milliers de camions d’OMR qui sillonnent nos routes entraînant encombrements, dégradation des routes, accidents et pollution! Que dire de ces emballages qui contiennent des emballages que l’on ne sait pas valoriser à faible coût! Que dire de ces eaux en bouteilles gorgées de phtalates que nos compatriotes consomment à foison car ils se méfient de l’eau du robinet, souvent à juste raison!
    La solution, c’est une société sobre et efficace qui s’intéresse au cycle COMPLET des produits et pas seulement au point final des OMR. Ne s’inquiéter que du cycle de ce qui arrive dans la poubelle c’est se condamner au risible sort du sapeur Camembert qui creusait des trous pour ensevelir la terre des trous précédents.
    Bon courage pour les travaux d’Amorce, les élus y sont entre eux excluant les vulgum pécus incapables de donner un avis sur ce qui les concerne.
    Désolé pour les Latinistes et pour ces propos Poujadistes ou populistes, je tiens à votre disposition les preuves de ce que j’avance ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *