Les boat-people africains sombrent dans l'indifférence

Iimmigration-lampedusa-italie-europel fut une époque où toute la planète se mobilisait pour sauvegarder les naufragés du Vietnam fuyant le régime communiste. Les fameux  « boat-peoples” sont à l’origine des migrants qui fuyaient par la mer, pays à économie dirigée et interdisant la liberté du commerce et la liberté d’opinion. Ils fuyaient pour des raisons politiques et économiques sur des embarcations souvent en surcharge et sans sécurité, elles ont fait de très nombreuses victimes pour cause de noyade, famine et froid. Ce terme devenu célèbre a commencé à être utilisé dans la presse francophone à partir de la chute de Saïgon en avril 1975. Les média de l’époque se font l’écho de drames survenus en mer et surtout des conditions d’accueil des réfugiés dans des camps. Jean-Paul Sartre, se rallie à cette cause. Raymond Aron, en allant soutenir la cause des boat-peoples à l’Élysée devant Valéry Giscard d’Estaing en juin 1979, demande aux hommes politiques de résoudre le drame de l’accueil des réfugiés, repoussés par de nombreux pays. La France accueille donc un quota officiel de « boat-peoples » des camps. C’est la première grande arrivée d’immigration en France d’origine asiatique qui est acceptée sans problème par l’opinion publique. De grandes opérations humanitaires sont déployées et des collectes organisées.

des-milliers-de-boat-people-fuient-le-vietnamboatpeople-Des millions de personnes ont tenté de fuir et un quart d’entre elles furent victimes des garde-côtes, des pirates ou de noyades. Beaucoup d’entre elles sont dirigées vers des camps de Hong Kong. Les images de ces milliers de réfugiés parqués dans ces camps derrière des barbelés et des barreaux dans des conditions déplorables soulèvent l’indignation des médias occidentaux de l’époque. L’émotion est à son comble et la France compatit avec ces innocentes victimes d’une guerre et d’un traitement inhumain. C’est l’unanimité autour de leur sort ! On défile. On manifeste. On brandit des pancartes. On collecte des fonds. On héberge. Cette époque est révolue et cherchez en la raison !

Près de sept mois après le naufrage qui avait fait plus de 350 morts, un nouveau bateau transportant des immigrants clandestins a coulé, au large de l’île italienne de Lampedusa. Depuis le début de l’année, près de 22 000 migrants et réfugiés sont arrivés par bateau sur les côtes italiennes, soit dix fois plus que sur la même période de 2013. Au total, 20 000 personnes sont mortes noyées dans les vingt dernières années en Méditerranée, selon des organisations humanitaires et c’est toujours l’indifférence européenne et française. La misère, les conflits parfois créés par les pays les plus riches de la planète pour leurs intérêts économiques, le rêve d’une liberté qu’ils ne trouveront jamais conduisent ces réfugiés sur la mer et sous la mer !

L’embarcation s’est abîmée à 80 kilomètres des côtes libyennes et 160 kilomètres de l’île sicilienne, avec près de 400 personnes à son bord et environ 200 personnes auraient été sauvées.  Une alerte aux navires marchands croisant dans la zone a été lancée… mais c’est habituel. Dans l’indifférence quasi générale on souffre, on agonise et on meurt aux portes de l’Europe et quand on parvient à y accoster c’est pour terminer dans un camp de transit au confort similaire à celui qui était dénoncé avec virulence par les télévisions et les élites il y a maintenant près de 35 ans ! Aucune vraie mobilisation et si des centaines de femmes, d’enfants et de jeunes hommes meurent on ne dresse aucun monument à leur mémoire. On se cache, on se tait et on ne veut rien voir. Les déclarations sont officielles et contrites. L’indifférence est générale !

La commissaire européenne aux affaires intérieures, a confirmé ce nouvel accident « terrible ». « Je suis bouleversée par cette nouvelle tragédie », a-t-elle déclaré dans un communiqué. « Il est de la responsabilité des États membres de l’UE de montrer de la solidarité et d’agir pour réduire le risque que de tels drames se reproduisent », a-t-elle affirmé, avant de plaider qu’il était « temps de traduire les paroles en actes. ». Dans quelques jours la France votera probablement majoritairement pour une Europe « bunkérisée », tétanisée, haineuse. Ce n’est donc pas demain que l’opinion publique va se mobiliser pour les naufragés africains de l’indifférence ! Le président du Parlement européen, le socialiste allemand Martin Schulz, candidat à la présidence de la Commission européenne, s’est lui aussi dit« choqué » par ce nouveau drame de l’immigration et a appelé l’Union européenne à agir pour protéger les migrants. Lui-aussi constatera que le grand peuple des Droits de l’Homme et du Citoyen restera à la maison devant « Vivement dimanche » ou « Téléfoot » plutôt que d’aller défendre une Europe sociale de la liberté, de l’égalité et de la fraternité. Le naufrage est aussi là…mais il est loin d’être encore aussi dramatique que celui des réfugiés du malheur.

Ce contenu a été publié dans pARLER SOCIETE, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Les boat-people africains sombrent dans l'indifférence

  1. suzanne marvin dit :

    peut-être « que le grand Peuple des Droits de l’Homme et du Citoyen » est en détresse lui aussi………comment faire confiance à ces « tartufes » qui gouvernent la France, l’Europe ? comment accueuillir l’autre ,comment aider efficacement dans l’incertitude des lendemains ? …

  2. MARAT EL MOKRANI dit :

    lES BOAT PEOPOLE VIETNAMIENS FUIYAIENT NOUS DISAIT ON LE COMMUNISME NOUS DISAIT ON ET ON MOBILISAIT LZ ROYALE POUR LES SECOURIR §MAIS AUJOURD4HUI IL N4Y A PLUS DE BOAT PEOPOLE VIETNAMIENS ET LE REGIME EST TOUJOURS COMMUNISTE §ALORS QU4ELLE EST L’EXPLICATION ?MOI JE PENSE QUE C4EST QUE LE VIETNAM EST AUJOURD’HUI EXPORTATEUR ?CES VIETNAMIENS FUIYAIENT LA MISERE APRES AVOIR FAIT LA GUERRE AU PEUPLE VIETNAMIEN PENDANT 30 ANSON LUI A FAIT LA GUERRE PSYCHOLOGIQUE AVEC CET AFFAIRE DES BOAT PEOPOLES IL Y A AUJOURD4HUI DES SANS PAPIERS ASIATIQUES DONT DES CHINOIS ET DES VIETNAMIENS MAIS ON NE DIT PAS QU4ILS FUIENT LE COMMUNISME ET DONC ILS N’ONT PAS DE PAPIERS AUTOMATIQUEMENT!QUAND AUX AFRICAINS COMME ILS NE FUIENT PAS LE COMMUNISME JUSTE LA FAIM ET LA GUERRE !ON LES ABANDONNE A LEUR SORT §MAIS QUE FAIT KOUCHNER ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *