Lassana naturellement naturalisé…

Toutes les histoires tristes ont parfois des moments particuliers qui atténuent un peu la noirceur de l’ensemble. Des taches de couleur dans un monde particulièrement sombre. C’est ainsi que la France a décidé d’accorder la naturalisation française à Lassana Bathily, employé musulman malien d’un supermarché casher de Paris qui avait aidé des clients juifs à se dissimuler dans une chambre froide du magasin attaqué par le barbare Amédy Coulibaly. Un fait qui paraît extraordinaire en cette période où il faut de longues années avant d’espérer obtenir le droit de devenir un citoyen français à part entière.

Cette naturalisation interviendra mardi grâce à son acte de bravoure. En France depuis 2006, Lassana Bathily, 24 ans, avait déposé en juillet 2014 une demande de naturalisation. « J’ai pas caché des juifs, j’ai caché des êtres humains » a expliqué celui qui est devenu, à juste titre un héros. .Les messages de félicitations étaient venus du monde entier, les « bravo, t’es un héros » et le coup de fil du président français François Hollande n’y font rien: depuis ce vendredi 9 janvier, le jeune Malien n’est pas très bien. « Je suis triste. Un ami est parti et il était très jeune ». Il parle de Yohan Cohen, 20 ans, son collègue l’un des quatre hommes juifs tués par un barbare. Lassana, visage doux cadré par une barbichette noire, est un musulman pratiquant. Il travaille depuis quatre ans dans le supermarché casher de l’est parisien avec des juifs et d’autres musulmans, qui avait été la cible d’Amédy Coulibaly.

Mes grands-parents arrivés sans papiers et parfaitement intégrés avaient attendus 10 ans avant de bénéficier de cette naturalisation dont ils furent ensuite tellement fiers. Arrivés en France de leur Vénétie natale en 1923 ils avaient appris un beau matin de 1933 que le journal officiel que la République les admettait dans ses rangs. Une longue attente… que leur arrière-petit-fils (mon fils ets a compagne) revit bizarrement 90 ans après sur le sol canadien. Il n’y a que celles et ceux qui n’ont jamais connu l’attente d’un permis de travailler ou de résider qui peuvent ignorer l’angoisse que l’on ressent quand on attend les actes officiels vous permettant de vous installer dans le pays choisi. Au Québec comme ailleurs il faut faire sa place dans une société accueillante mais très stricte sur les « avantages » accordés aux arrivants. Longue enquête, accumulation de preuves, équivalent des diplômes, démarches administratives payantes, contrat de travail fiable et le fameux « tour du poteau » que l’on doit aller faire à la frontière pour rouvrir ses droits de séjour. Être en règle, simplement en règle devient un moment particulier de bonheur là-bas comme chez nous. On s’ouvre un avenir et la possibilité de vivre autrement !

En France la polémique est permanente et soigneusement entretenue. Bizarrement c’est le jour où Lassana Bathily est admis dans le giron officiel de la France que l’on apprend les statistiques de 2014 en matière de naturalisations ou de régularisations. Ainsi les acquisitions de nationalité ont de leur côté augmenté de 10,9 % l’an dernier, avec 77 335 nouveaux Français. L’augmentation a été de 10,3 % par décret, et de 12,6 % par mariage…Le nombre de régularisations a par contre baissé en 2014, après un bond en 2013 dû à l’assouplissement des conditions permettant les « admissions exceptionnelles au séjour ».

Le nombre de ces régularisations est passé de 35 274 en 2013 à 31 265 en 2014, soit un recul de 11,4 %. Précisément, ce sont les régularisations faites pour « motif familial » qui sont en baisse (– 14,5 %), et surtout celles concernant les parents d’enfants scolarisés (– 40 %) et les personnes résidant en France depuis plus de dix ans (– 28,3 %), même si le motif familial continue de justifier 83 % des régulations. A l’inverse, celles pour motif économique (obtention d’un travail) sont en hausse (+ 9,4 %), tout comme celles qui concernent les migrants devenus étudiants (+ 5,7 %).

Il y a aussi le revers de médaille avec les expulsions qui ont pour leur part augmenté de 7,7 % l’an dernier, 15 161 étrangers en situation irrégulière ayant été éloignés du territoire. La hausse a atteint 40 % pour les ressortissants de pays hors Union européenne (soit 6 515 personnes), notamment l’Albanie, le Kosovo et les pays du Maghreb.

Lassana Bathily, diront bien des gens qui savent ou qui ont un prêt à porter idéologique, a « mérité » sa naturalisation exceptionnelle. C’est vrai. Mais il y en a beaucoup qui n’ont jamais croisé la route d’un barbare et qui sont des « héros » du quotidien, qui respectent et aiment la République française et qui ne peuvent pas espérer une examen aussi rapide de leur demande. C’est toute l’ambiguïté des mesures exceptionnelles.

Ce contenu a été publié dans PARLER SOCIETE, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Lassana naturellement naturalisé…

  1. batistin dit :

    Le problème est de taille…
    Mais, vers quel pays expulser les grands requins (blancs?!) qui mettent à mal les finances de la Patrie ?!
    En Belgique, en Suisse, à Monaco, au Quatar, … aux Îles Caïman

    • le chat François dit :

      Comme Mr Darmian a très justement conclu son billet par la question que je voulais poser ; à savoir combien de Lassana parfaitement assimilables attendent de pouvoir devenir Français , je rajoute mon questionnement au vôtre . A quand des mesures policières adaptées aux terroristes de la finance dont la soif de l’argent ne sera jamais rassasiée . L’addiction à l’argent est une pathologie dangereuse car elle traverse les frontières sans que personne n’y trouve à redire . Pire, elle n’est même pas reconnue par l’OMC .. Et pourtant elle cause des désastres humanitaires .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *