L'énorme canal frauduleux de Panama sera vite occulté

Durant les 15 jours qui viennent on va s’étriper sur l’augmentation des impôts locaux destinés à financer les services collectifs au niveau local. Des querelles factices puisque une hausse décidée par la Gauche est forcément un « coup de massue fiscal » pour les élus de Droite et un « matraquage » dénoncé par la Gauche quand la décision vient de la Droite. Le FN y voit partout une illustration de la gestion catastrophique de la collectivité concernée offrant aux « migrants » des avantages qui pénalisent les bons contribuables français. Bref ce que l’on présente à tort comme un vrai débat démocratique n’est qu’une parodie de ce système bien français voulant que l’on se construise une notoriété sur les oppositions ou sur les apparences de son opposition en profitant simplement de la carence de toute analyse citoyenne des situations. Je ne cesse de répéter que comparaison n’est jamais raison et que ce qui doit être au cœur de vie sociale c’est ce qui est fait des deniers publics !
Des batailles de chiffonniers plus ou moins convenables qui traitent de l’écume de la fiscalité au moment où vont pleuvoir des révélations sur des dizaines de milliards détournés dans des paradis fiscaux. Attendons par exemple la réaction de la classe politique en général et des contribuables ordinaires en particulier lorsqu’ils apprendront (pour celles et ceux qui gardent encore les oreilles ouvertes) que les « grands » de ce monde et parfois aussi les plus «sévères » dans la critique trichent honteusement parce qu’ils ont les moyens de le faire ! Va-t-on manifester dans les rues. Va-t-on publier des communiqués de presse assassins? Les prétendants aux primaires vont-ils se répandre en déclarations flamboyantes? Les questions théâtrales au gouvernement à l’Assemblée porteront-elles mercredi sur une société qui va faire causer : Mossack Fonseca?
Grâce à la plus gigantesque fuite bancaire de l’histoire vers des journalistes d’investigation noyés sous les révélations que les pouvoirs publics auraient enfouis dans des coffres spécialisées pour couvrir des personnalités de grande qualité ont va assister à un grand déballage. Cette société Mossack Fonseca que tous les fraudeurs de haut vol connaissaient mais que jamais les ministres des grands pays ont eu l’idée de contrôler est spécialisée dans la création de sociétés-écrans qui permettent notamment de dissimuler l’argent issu de la corruption et d’autres transferts de fonds massifs dans un anonymat quasi complet. Elle est installée au Panama avec une succursale à Genève histoire de travailler dans la proximité avec celles et ceux qui désiraient les investigations suisses gênantes. Son boulot était simple : planquer les versements d’un pays à un autre sur des comptes codés sans commune mesure avec ceux qu’offrent d’autres places financières renommées. On travaillait chez Mossak Fonseca sur des milliards en toutes discrétions. Aucune illusion : la France avait ses créateurs de sociétés. Et les premières révélations parlent d’un coupa pas très franc de Platini, cet homme irréprochable défendu avec vigueur par Manuel Valls !
Le désormais célèbre consortium international des journalistes d’investigation a pu accéder, grâce à une fuite, à une masse faramineuse de données qui révèlent et permettent de recouper des montages financiers d’une complexité confondante impliquant aussi bien des ministres que des avocats, des investisseurs et de richissimes hommes d’affaires. Quelque 370 journalistes de plus de 100 médias les ont décortiquées en usant de logiciels sophistiqués car avant de lâcher des noms il est impératif d décoder un processus d’une extraordinaire complexité. L’imagination est au pouvoir dans ce type de situation où le secret des comptes est largement supérieur à celui des coffres forts ! Le problème clé c’est qu’il faut se poser la vraie question : pour quelle raison les Etats concernés ne mettent pas en place au niveau européen (mondial c’est une utopie) des cellules de recherches pour briser ces montages effarants ? Allez osons une hypothèse : ils sont concernés ou ils ne peuvent pas s’attaquer à celles et ceux qui souvent les soutiennent, les financent, les maintiennent au pouvoir ! Tout au long de cette semaine des noms vont sortir mais…rien, absolument rien de concret ne sera fait car souvent les avocats se chargeront de démontrer le caractère « légal » des processus !
Le seul vrai mince espoir c’est que les banques, les cabinets occultes, les sociétés qui ont fait de l’offshore leur business, qu’il soit délictueux ou non, se trouvent confrontés à des risques grandissants et deviennent plus méfiants et donc moins efficaces. La plus énorme affaire de fraude mondialisée de ce que l’on appelle désormais les « Panama papers » ne va pourtant pas déclencher des manifestations, des révolutions, des contestations. Par contre une augmentation de la fiscalité locale de 3, 4, 5 ou 6 euros par mois va nourrir les conversations durant des semaines ! Le diable est vraiment dans les détails et d’ailleurs chaque jour c’est ce principe qui permet toujours d’enterrer les vrais scandales grâce à une désinformation organisée pour anesthésier les citoyens !

Ce contenu a été publié dans ACTUALITE, PARLER ECONOMIE, PARLER POLITIQUE, PARLER SOCIETE, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à L'énorme canal frauduleux de Panama sera vite occulté

  1. J.J. dit :

    L’intérêt de cette publication est que l’on peut mettre des noms et désigner des coupables, Platini, par exemple, et malgré le peu de cas que je fais du personnage, je ne pense pas que ce soit le pire.
    Mais ça ne nous apporte pas grand chose, il y a longtemps que l’on avait l’intime conviction de l’existence de ces délits.
    Les sociétés écran, il y a longtemps que l’on connaît, et l’on sait que ce n’est pas le smicard du coin ni l’assujetti au RMI et assimilé qui en profitent.
    Ce sont plutôt des élus et réélus, comme un certain personnage au nom évoquant l’Europe Centrale, et docteur ès casseroles, qui ne se laisse pas impressionner et que l’on n’arrive pas à coincer.
    Pourtant qu’il me serait doux de le voir entre quatre murs étroits et bien étanches, avec quelques uns de ses bons amis !
    On peut toujours rêver.

  2. faconjf dit :

    Bonjour,
    Désolé mais la mariée me parait trop belle … Comme par hasard sur l’application du journal Le Monde Pas un ressortissant US, ni Israélien, ni Australien, ni Canadien. Par contre , l »entourage » de Poutine, le « cousin » de Assad, le Premier ministre islandais Sigmundur David Gunnlaugsson… Comme c’est bizarre les ennemis de l’Empire aux premières loges. Rappelons pour mémoire que l’Islande est le seul pays à avoir mis le FMI à la porte et mis les banksters en prison et comble de l’ironie sortir de la crise de 2007 par le haut!!
    Étrange aussi ce silence complaisant sur le fait que les US sont même les seuls à tirer leurs marrons du feu en profitant d’un transfert massif d’actifs vers leurs paradis fiscaux (Delaware, Nevada, Wyoming et autres) en profitant notamment du fait que leurs institutions ne sont pas soumises à l’obligation de transmettre les informations de l’EAR. (Export Administration Regulation)
    Pour ceux qui veulent entrer dans la cuisine d’optimisation fiscale ce lien http://brunobertez.com/2016/03/14/fiscalite-ceux-qui-transferent-des-actifs-aux-etats-unis-auront-une-surprise-de-taille-mais-surtout-tres-couteuse/
    Donc,donc pour moi, l’Empire pourrait bien avoir manipulé?? les merdias en organisant une fuite « controlée » début 2015, lorsque des journalistes du quotidien allemand “Süddeutsche Zeitung” commencent à enquêter sur le rôle de Mossack Fonseca dans la fraude fiscale présumée de la Commerzbank, deuxième banque d’Allemagne.
    Il est encore trop tôt pour se faire une idée précise de à qui profite ce déballage. Attendons un peu et nous jugerons alors!!!
    Salutations républicaines

  3. J.J. dit :

    faconjf
    Comme par hasard sur l’application du journal Le Monde Pas un ressortissant US, ni Israélien, ni Australien, ni Canadien. Par contre , l »entourage » de Poutine, le « cousin » de Assad, le Premier ministre islandais Sigmundur David ……….

    Vous aviez remarqué, vous aussi ? Bizarre n’est-ce pas… ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *