« Il a l’expérience, il a la volonté, il a le projet qui permettra à la France d’assurer l’alternance avec les cinq années désastreuses que nous avons connues, assure le candidat malheureux à la primaire (…). J’ai travaillé 5 ans avec (lui…) je sais que nous pouvons lui faire confiance.» Ce bel hommage n’est pas celui de François Hollande ou de Manuel Valls à Benoît Hamon pas plus qu’à Emmanuel Macron d’ailleurs. Pas plus qu’il peut être celui de l’un des « battus » aux primaires de la Belle allaince Populaire à l’égard du vainqueur… C’est tout bonnement l’hommage d’un certain Nicolas Sarkozy à destination du valeureux François Fillon. Vous savez celui qui avait trouvé la France « ruinée » en arrivant après de Villepin à Matignon et qui l’a rendue encore plus en ruines à la fin du quinquennat de son laudateur.

Oubliées les saloperies distribuées par le hobereau de la Sarthe ! Enterrées les déclarations sur les affaires. Escamotés les sourires narquois de l’agité du bocal….Ils sont désormais dans le même bateau et si l’un va à l’eau l’autre boit la tasse ! L’arrivée de François Baroin dans l’entourage du porteur de costumes a changé la donne. Désormais il existe une chance d’influer sur les soucis judiciaires qui attendent Sarkozy… Il faut donc donner un gage de solidarité à un « ami » dans la peine et lui apporter la caution d’un « honnête » homme pouvant rassurer un électorat inquiet sur les effets néfastes des suspicions de début de campagne.

Vous avez remarqué que tout est oublié et que les portes de l’Elysée, ce lieu des enfers de la mythologie grecque où les héros et les gens vertueux goûtent le repos après leur mort, s’ouvrent devant le valeureux Fillon ! Il est encore bien vivant. Il représente l’extrême-droite moralisatrice et réactionnaire quand la Fille Le Pen est l’égérie d’une extrême-droite haineuse et destructrice. Le vrai problème c’est que d’un horoscope sondagier à l’autre le cumul de ces deux extrêmes-droites approche les 45 % voire les 47 au plus fort de la vague. La France leur tend les bras car cette différenciation volera en éclats lors des législatives car les ponts entre les deux sont déjà lancés. On s’arrangera car rien ne dit que le fameux front républicain à sens unique soit renouvelé à la base dans certaines circonscriptions. Les tergiversations à gauche avec des accords à l’ancienne ne participera pas à clarifier les positions dans un contexte où plus personne ne sait vraiment qui est qui et qui fait quoi !

Le soutien d’Alain Juppé, désormais moins regardant sur les défaillances fillonesques ayant provoqué un haut le corps au début des révélations sur Pénélope, lui est également assuré. Après plusieurs semaines de discrétion, le maire de Bordeaux a donc décidé de mouiller lui aussi la chemise pour le candidat de son camp alors que tout le monde sait que la tentation de se rapporcher de Macron a existé dans son esprit. L’idée d’un meeting commun a toutefois été écarté, de peur qu’Alain Juppé ne fasse copieusement siffler ce qui aurait rendu vain le mariage de raison. Cette supercherie médiatique en dit long sur le véritable positionnement idéologique des fans du triste sire de Sablé ! Les menaces présumées pesant sur sa personne vont encore plus renforcer son image de martyr et souder son électorat de manière durable.

Tous ces éléments conjugués peuvent lui donner un regain de force car vendredi soir la France de cette droite revancharde, sans vergogne, toute honte bue sera réunie dans un sursaut vital qui peut être décisif. Après ce grand numéro de la réconciliation il y a en effet de grandes chances que François Fillon entre dans le duo de tête au tout dernier moment. Il pourrait contrairement à tout ce qui est annoncé y retrouver… Emmanuel Macron ! Il n’est pas en effet improbable qu’une légère fraction de l’électorat populiste parte accompagner jean-Luc Mélenchon et élimine de la course un FN qui a senti le danger en durcissant le ton sur l’immigration sujet qui le différencie nettement des Insoumis !

En fait le second tour sera joué dimanche soir… La seule certitude c’est que tout peut basculer sur des illusions, des apparences, des faits divers! Les programmes ? Il y a longtemps qu’ils ont été oubliés et ils ne pèseront pas grand chose dans les choix de dernière minute !