La France n’avait déjà pas le moral… Alors maintenant !

Il est certain que le week-end écoulé ne va pas améliorer le moral des Français. Si l’on en croit les parts d’audience concernant la cérémonie populaire nationale en faveur de « l’idole des jeunes » d’antan devenus pour beaucoup septuagénaires : noir c’est vraiment noir ! Près de 15 millions de téléspectateurs soit environ 1 habitant de notre pays sur 4 a assisté au dernier show que les organisateurs de spectacle avaient monté autour de son cercueil et son œuvre. Ils ont tous pris, si l’on en croît les réactions courroucées aux observations mesurées qui ont pu être faites sur les réseaux sociaux, un « sacré » coup au moral. Ils sont au fond du trou ! Et toutes les images des télévisions l’ont massivement démontré. La mort du chanteur selon les panégyristes de Johnny a créé un véritable tsunami de désespérance dans une nation qui en a même oublié le Téléton et les autres malheurs du monde. D’ailleurs même l’activité économique a été affectée samedi matin par cet événement ! Les allées des centres commerciaux étaient moins garnies qu’à l’habitude et les cartes bleues n’ont pas craché leur butin habituel ! C’est dire si la sinistrose menace en France avec un temps pourri en supplément.
D’ailleurs un sondage (celui sur la popularité de Johnny n’est pas encore sorti !) a déjà sonné l’alerte. La France avait sombré, avant la disparition de celui qui est présenté comme le plus prestigieux « artiste » français depuis Victor Hugo, dans la déprime ! Les Français se montrent en effet de plus en plus pessimistes sur l’avenir de leur pays. Que va-t-il advenir désormais ? D’après une enquête, 59% des personnes interrogées fin novembre se disaient pessimistes quand elles pensaient à l’avenir de la France, soit 3 points de plus que fin juin et 11 points de plus que fin mai. Seuls 41% se déclaraient optimistes (44% en juin, 52% en mai). Il faut craindre que ce soit en augmentation fulgurante dans les prochaines semaines pour peu que le mauvais temps perdure !
L’inquiétude des sondés se confirme au sujet de l’avenir des générations futures: ils sont 60% (54% en juin) à penser que leurs enfants (ou neveux et nièces) vivront « moins bien qu’aujourd’hui » dans la société française de demain. La confiance personnelle est en légère amélioration: 51% se disent optimistes au sujet de leur propre avenir et celui de leurs proches (contre 47% fin juin et 55% fin mai). Les pessimistes sont 49%, ils étaient 53% fin juin et 45% fin mai…Bref tout devient inquiétant surtout après le drame qui vient de se produire.
Le paradoxe c’est que dans le même temps d’autres sondages attestent d’un renouveau de la popularité de l’exécutif gouvernemental et ça c’est rassurant. Un Français sur deux se dit satisfait, début décembre, de l’action d’Emmanuel Macron, qui enregistre une hausse de 6 points en un mois. Il avait chuté à 46% en septembre. C’est la première fois depuis le mois de juillet que l’action du chef de l’État suscite davantage d’approbation que de rejet, après une chute à 46% en septembre. Son score avait reculé à 56% en juillet par rapport aux 66% obtenus juste après son élection.
Il devrait ce sursaut à une forte hausse à droite (+12 chez LR), à la solidité de son socle de soutien à LREM (91%) et à un rebond inattendu (sic) chez La France insoumise (29%, +9). Il baisse en revanche au PS (43%, -5) mais c’est pas grave car ils n’existent plus. L’analyse très « objective » de l’enquête par Paris-Match montre que « son style de chef de l’Etat est apprécié : il renouvelle bien la fonction (+9) et il représente bien la France à l’étranger (+5). Comme une sorte d’effet Afrique après sa tournée réussie la semaine dernière, du Burkina Faso au Ghana en passant par la Côte d’Ivoire. Ajoutons à ces bons chiffres, deux autres données encourageantes pour l’Elysée : le chef de l’Etat est majoritaire auprès des retraités (55%, +6), preuve qu’il n’y a pas pour l’instant d’effet hausse de la CSG (sic); il gagne aussi 8 points chez les ouvriers (36%). (re-sic) »
Incontestablement sa participation aux obsèques va définitivement inverser la courbe puisque des millions de téléspecta (teur) trices ont pu constater qu’il partageait leur émotion ! Et comme il est formellement interdit de mettre en cause une parcelle de cette manifestation « populaire » on n’aura que des effets positifs pour les appréciations à venir sur la gestion de ce pays versatile en voie d’américanisation croissante.
En regardant de plus près on constate que sur les 2000 personnes interrogées, 11% approuvent « tout à fait » l’action d’Emmanuel Macron (c’est le niveau des votes récents obtenus par les candidats En Marche), comme en novembre, et 39% l’approuvent « plutôt » sans que l’on sache vraiment ce que ce niveau signifie. Elles sont en revanche 27% à « ne pas approuver du tout » son action. 21% ne l’approuvent « plutôt pas » et seuls 2% des sondés ne se prononcent pas. Mais comme tous ont pourtant été, selon les déclarations des analystes en vogue ou des éditorialistes, « réunis par Johnny » dans un « grand élan de ferveur populaire » ces oppositions vont disparaitre. Bref, les Français doutent fortement de leur avenir mais approuvent les actions de ceux qui justement les conduisent vers cet avenir. Comprenne qui pourra !

Ce contenu a été publié dans PARLER POLITIQUE, PARLER SOCIETE, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

13 réponses à La France n’avait déjà pas le moral… Alors maintenant !

  1. MOUNIC dit :

    c’est la décadence intellectuelle d’un quart des français
    avec cette affaire J.

  2. bernadette dit :

    Je trouve que le contenant du billet de J.M.D est dense d’informations inutiles.

  3. J.J. dit :

    Les sondages sont faits pour ceux qui les commandent, et si un sauveur a besoin de se mettre en valeur, il est préférable qu’il ait quelque chose à sauver, plutôt qu’une situation prospère et euphorique.

    Il est bon d’avoir les sondeurs de son côté, Hollande qui a voulu s’en passer a payé le prix fort avec un « bashing » ravageur(comme disent les ridiculous young men qui ont oublié qu’ils ont pourtant eu un excellent professeur de français).

    Ce qui m’inquiète davantage, ce n’et pas le moral des français mais LA MORALE des français.
    Quand on constate qu’une sorte d’escroc « gagne petit » recueille des millions de suffrage à un scrutin national et est engagé pour participer à la gestion d’une association à priori sérieuse ,
    – qu’une vedette du show bizz , qui aurait eu droit à un passage en correctionnelle pour détention et usage de substances prohibées, s’il avait été un simple quidam,
    – que la même vedette a été poursuivi ( et même condamné) à plusieurs reprises pour fraude fiscale, a fréquenté les paradis fiscaux pour mettre sa bennasse à l’abri du fisc,
    – a tenté plusieurs fois d’acquérir une nationalité étrangère, toujours dans le même but,
    – que l’on voit le même personnage traité comme un héros national, allant jusqu’à déplacer un président de la république en exercice et deux en retraite,
    on se pose des questions sur la moralité d’un grand nombre de français.

    A propos, quelqu’un a-t-il eu la curiosité de se renseigner sur le statu fiscal de l’île de St Barth ?

    • bernadette dit :

      @J.J – je ne me pose pas la question.
      Pourquoi se poser la question du déplacement de 3 chefs d’État. Ça ne sert à rien. Ils font ce qu’ils veulent, ça toujours été comme cela et ça ne change pas. Que font les autres politiques ?
      Un bon ensoleillement ferait beaucoup de bien au moral.
      Cordialement

  4. J.J. dit :

    Erratum : que la même vedette a été poursuiviE ( et même condamnéE)
    pardon pour l’accord !

  5. Bon, 1 français sur quatre…ça ne peu pas être que des imbéciles…. et puis, je suis, moi aussi restée devant mon poste, comme hypnotisée…..si je suis « fan » non…même pas, mais vous savez quoi?….cela m’a interrogée…. pourquoi tant de « peine » chez tant de gens, et pourquoi j’étais attristée de toute cette peine?……ma réponse?…..c’est que pour beaucoup, pour tout ceux là…il n’y a souvent rien d’autre qu’un « Johnny » pour s’accrocher…et cela ne doit pas faire sourire…non, il n’y a là, aucune raison de « sourire » encore moins de se moquer.

    • Puyo Martine dit :

      j’approuve votre commentaire et le partage.
      Johnny Halliday a accompagné durant toute sa carrière la vie des gens nés après guerre. On a tous une ou plusieurs chansons qui se rattachent à un ou des événements de nos propres vies. Je n’étais pas fan comme certains que l’on a pu apercevoir à la télé, mais je l’écoutais avec plaisir et certaines de ses chansons étaient très belles.
      Je ne l’ai vu sur scène qu’une seule fois, c’était à Blasimon, je devais avoir 17/18 ans. Il faut reconnaître qu’il était très beau, fort bien habillé dans un costume blanc impeccable. Toutes ses chansons étaient très agréables, point provocantes vu le public plutôt rural et age.
      Il est parti, mais on n’oubliera pas ses chansons, il sera dans notre souvenir, souvenir de notre jeunesse, de notre évolution jusqu’à notre âge mûr.
      Repose en paix Jean-Philippe.

  6. J.J. dit :

    Jouvet Fabienne@ Je ne prétends pas que ce sont des imbéciles, simplement qu’on en a peut- être fait un peu trop. Ça n’a rien à voir avec l’émotion sincère que l’on peut ressentir.
    Il y a des artistes de même valeur, et sans doute plus grands qui n’ont pas provoqué une mise en scène aussi considérable.
    Georges Brassens n’a pas eu droit à une semblable manifestation, d’ailleurs il ne n’aurait pas envisagé, ni aurait accepté que l’on organise un tel spectacle. Mais j’ai vraiment été frappé d’une grande tristesse, comme si j’avais perdu un ami. Beaucoup de gens ont ressenti la même chose, simplement on ne l’a pas crié sur les toits.

  7. JJ Lalanne dit :

    Rassurant: les problèmes rencontrés par des partisans de Macron dans des élections. Inquiétant: la montée fulgurante de l’ extrême-droite à travers l’ élection de Wauquiez. Macron a fait péter la gauche, Wauquiez fait péter la droite. La mode va-t-elle être aux chemises brunes? La banalisation des grands rassemblements et la montée de l’ intolérance nous y amènent tout droit. Plus besoin de lobotomiser ou d’ utiliser des armes, maintenant avec les médias et le code pénal on peut rééduquer en lavant le cerveau des réfractaires. Un monde effrayant de douceur capable de briser des vies avec l’ approbation de votre entourage. Les gens, incapables de trouver une alternative, acceptent l’ action de ceux qui les amènent vers un triste avenir. Dans les sondages cités, je crois qu’ il faudrait remplacer approuvent par acceptent. Approuve est volontaire, accepte c’ est par défaut. Nuance.

    • J.J. dit :

      « La mode va-t-elle être aux chemises brunes? La banalisation des grands rassemblements et la montée de l’ intolérance nous y amènent tout droit. »

      Et l’on constate cette déviance mortifère un peu partout dans le mode, on la remarque surtout en Europe ou dans les régions relativement proches (Turquie, Israël, etc.) où certains régimes se confectionnent une justice carnavalesque et sur mesure pour commettre toutes sortes de forfaitures en toute impunité.

  8. JJ Lalanne dit :

    Nous, on fait ça plus subtilement. On a une longue expérience avec le nazisme, mais pas que, sur les manipulations de masse. Pas que des appels à la haine, beaucoup de commisération avec les chômeurs, les petits salaires,etc… mais surtout bien contents que ça existe parce que le jour où ces problèmes seraient minimisés, on retrouverait les conditions d’ un mai 68. Travail et revenus assurés et, crac, tout le monde veut en faire moins et la ramener. Un salarié c’ est fait pour suer et se taire. Un chômeur c’ est fait pour rêver d’ être salarié. Pour canaliser les mécontents, on va leur jeter en pâture les migrants c’ est pratique parce que par principe ils ne sont pas organisés. On ne va pas refaire le coup des juifs, ils sont organisés, protégés par des lois et ça a déjà été fait.

  9. J.J. dit :

    « On ne va pas refaire le coup des juifs, ils sont organisés, protégés par des lois et ça a déjà été fait. »
    Et de surcroît (NON, je ne suis pas antisémite !) mais il y en a qui sont devenus aussi cruels que les bourreaux de leurs aînés, usant et abusant de la situation.
    Je pense aux fanatiques israéliens, et non aux juifs en général « dont chacun porte en lui l’image de l’humaine condition ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *