Lorsque Choupinet, au matin de l’un de ses jours de vacances que la presse spécialisée dans le cirage de pompes qualifie de studieux a entendu le préposé à son emploi du temps annoncer que le soir il lui faudrait aller à la rencontre du Grand-Duc, il a pris peur. Certes il savait fort bien que parmi le nouveau gouvernement il avait nommé une secrétaire d’état à la biodiversité mais de là à devoir se préoccuper de l’avenir du plus majestueux des rapaces nocturnes, il y avait une obligation qui le dépassait.

Le Fort de Guingasson, forteresse héritée du Moyen-âge, recèle bien des recoins ou des abris pour ce superbe oiseau. L’aventure du bain de minuithttps://www.jeanmariedarmian.fr/2020/08/01/les-aventures-de-choupinet-15-le-bain-de-minuit/ qu’il avait mis tout le week-end à « digérer » s’effaçant à peine et une nuit agitée ne constituait pas une perspective très réjouissante. Alors qu’il savourait son pain au chocolat avec un café long le dialogue s’engagea avec l’organisateur de ses journées.

« Que voulez-vous que je fasse avec le Grand-Duc ? Je n’ai aucune raison de le fréquenter et même si on communique sur la protection que je lui accorde je n’aurais pas de retombées positives.

Monsieur avec le respect que je vous dois, c’est la tradition estivale. Tous vos prédécesseurs ont toujours pris grand soin du Grand-Duc !

Comment ça ? Chirac, Hollande et Sarkozy ont accordé une part de leurs vacances au Grand-Duc ?

Oui ! En soirée avec leur épouse ou leur amie ils sont allés le voir et c’est devenu une tradition. Il faut que vous me donniez la date qui vous convient pour que puissions organiser cette rencontre.

C’est incroyable. Il ne niche pas dans le Fort. Aller le voir où ?

-Il vit dans la Tour Sarrasine qui se situe sur la route venant ici. Il y loge très discrètement avec son épouse tout l’été.

-Son épouse vous voulez dire sa femelle ? Lâche Choupinet très agacé.

-Je ne me permettrai pas Monsieur de la qualifier ainsi. La Grande-Duchesse est bien son épouse ? D’ailleurs tous deux savent que vous êtes là et ils attendent que vous leur fassiez signe.

-Je ne comprends rien à cette histoire de Grand-Duc. Sa femelle s’appelle la Grande-Duchesse. Et qu’est-ce que ça mange un Grand-Duc ?

-Comme vous. Son chef nous proposera un menu ?

Ah ! Bon ! Alors faites ce que vous devez faire…si c’est la tradition, je m’y plierai… Nou irons le à sa rencontre…

-Vous me permettez donc de voir avec Madame la Gouvernante pour répondre favorablement à leur invitation et mettre toute en route…

-Leur invitation ?

-Mais oui il faut respecter le protocole, le Grand Duc et la Grande-Duchesse ont leurs habitudes d’altesses sérénissimes au Luxembourg. Ils seront honorés que vous alliez souper avec eux.

-Que vient faire le Luxembourg là-dedans ? questionna interloqué Choupinet.

-Simplement Monsieur que, pour venir ici vous devez traverser le Luxembourg et donc vous devez les remercier de cette autorisation de passage. Ils sont honorés que vous alliez chez eux !

Je n’y comprends plus rien. Expliquez moi..

-C’est simple Monsieur. Un seul accès existe pour parvenir au Fort de Guingasson et pour cela il faut faire un petit détour ! La seule voie carrossable, par laquelle nous passons tous, traverse en effet la propriété du Grand-Duc, qui touche celle où vous résidez. Le Luxembourg est propriétaire depuis 1949 de la Tour Sarrasine, une superbe maison dans laquelle la famille ducale adore venir chaque été. Leur domaine bénéficie d’un statut d’extraterritorialité depuis 1949 sur décision du général de Gaulle pour remercier le Luxembourg de son attitude durant la seconde guerre mondiale (1). Voici pourquoi vous devez, par courtoisie répondre à la demande de rencontre du Grand-Duc et son épouse à dîner durant votre séjour !  Monsieur c’est simple !

D’accord J’ai compris ! Mais vous m’avez fait peur. J’allais appeler Bérangère de la biodiversité pour qu’elle vienne me seconder.. . Le Grand-Duc sera satisfait. Au fait, depuis sa Tour il peut voir ici ?

-Non monsieur ! La seule vue possible sur ce que vous faites se situe en mer et personne ne put désormais y passer ou y mouiller. Vous êtes invisible ! répond sans top comprendre le chef du protocole.

Même la nuit. Vous en êtes sûr?

Même la nuit Monsieur ! » Choupinet parut soulagé. Le gentil organisateur du club de Guigasson ne comprit vraiment pas pourquoi.

(A demain si vous en avez encore l’envie)