Un classement moins superficiel qu’il ne parait

Quels sont les secrets de la célébrité qu’il en faut surtout pas confondre avec la notoriété ? Quand on regarde le palmarès des personnalités préférées des Français établi pour l’année écoulée il devient possible de trouver certaines pistes. Ainsi la première certitude c’est qu’il ne faut surtout pas appartenir de près ou de loin au monde politique. Une catastrophe puisque selon le Journal du Dimanche aucune de celles qui vont occuper dans quelques jours le devant de la scène réalisent un bide total.

Aucune n’a pu se hisser dans le classement général. A quatre mois de l’élection présidentielle, avait été proposés les noms des principaux candidats déclarés. Et il fallait bien s’y attendre puisque Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Valérie Pécresse et Eric Zemmour ont peu d’impact réel sur les rêves d’une opinion dominante désabusée par leur insuffisance ou parfois leur suffisance. Le Président de ce qu’il reste de République et son ancien Premier ministre Édouard Philippe ne sont pas plus glorieux. Quant au Premier des Ministres son nom n’a même  pas été évoqué par les sondeurs. Un constat plus révélateur que toutes les études sur l’avenir de notre système démocratique.

Le palmarès révèle une France conservatrice marquée par une fidélité aux icônes dont on ne parle plus, qui vivent sur le pactole de la sympathie que leur a procurée leur participation à des œuvres artistiques (?) grand public. Pour la onzième année consécutive le chanteur-auteur-compositeur de ritournelles à succès, Jean-Jacques Goldman triomphe. Il est ainsi arrivé au même niveau atteint avant lui par Yannick Noah. Il lui reste encore du chemin à accomplir pour rejoindre le fameux commandant Cousteau (20 fois en tête) et… l’abbé Pierre leader à 16 reprises.

Ces deux derniers symbolisaient des valeurs intéressantes pour le collectif par leurs actions en faveur de la connaissance de la nature pour l’un et de la solidarité active pour l’autre. En revanche Goldman appartient au monde du silence social ce qui révélant la pauvreté des références aux grandes valeurs françaises. Chez les femmes, la palme revient à Sophie Marceau. La « couronne »

de sympathie qui lui est allouée pour la gente féminine fait « boum » pour créer un vide sidéral. Là encore l’empathie pour une participation à l’intérêt général. Ils ne mécontentent personne et ne se prononcent jamais sur le sort du pays. Les meilleurs atouts pour être appréciés.

Le milieu du spectacle reste le grand triomphateur alors que durant des années le sport avait effectué une incursion plutôt intéressante avec Zidane (6 fois leader) après Noah (11 fois) car ils portaient tous deux la réussite de l’intégration. Seul le judoka Teddy Riner dont on connaît les exploits répétés trouve grâce à ce recensement à la Prévert en se glissant en dixième position. Plus de footballeur, plus de rugbyman ou d’athlète. Le « moteur » vers la célébrité du sport s’enraye depuis plusieurs années.

Il n’en reste pas moins vrai que la dimension essentielle de l’assimilation reste présente avec sur le podium des hommes le comédien Omar Sy qui lui-aussi bénéficie de la côte procurée par ses rôles au cinéma. Le chanteur Soprano, la comédienne Marion Cotillard, la comique Florence Foresti renforcent cette main-mise du show-biz sur ce classement. Sur les vingt premiers du sondage on ne compte pas moins de 12 acteurs ou chanteurs, 2 cuisiniers promus par la télé, 3 sportifs et 3 présentateurs de la télévision. Avec 19 « vedettes » du spectacle sur 20 classées dans le palmarès féminin on a une situation encore plus révélatrice.

La seule véritable surprise vient de l’apparition l’astronaute Thomas Pesquet qui prend le second rang chez les hommes. Un exception qui justifie la règle. Cette entrée révèle le besoin de rêver d’une grande partie des « sondés ». Son escapade céleste, sa simplicité après ce qui est considéré comme un exploit et surtout sa dimension internationale flotte l’ego d’une nation qui perd peu à peu son rang dans le monde. Plus de grands auteurs reconnus, plus de grands sportifs fédérateurs, plus de scientifiques renommés alors Thomas Pesquet ouvre une piste fédératrice pour toutes les générations. Sera-ce durable ?

Quelle que soit la fiabilité de ce classement des personnalités préférées des Françaises et des Français il force à réfléchir sur l’impact de la culture, du sport, de la citoyenneté, de l’action solidaire sur notre société. Il permet de mieux comprendre où nous en sommes. Hugo, Pasteur, Zola, les Curie, Jean Moulin, Mendès-France, Kopa, de Gaulle… où êtes vous ?  Du pain et des jeux vous avez dit ?

Ce contenu a été publié dans ACTUALITE, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Un classement moins superficiel qu’il ne parait

  1. Philippe Conchou dit :

    Amusant , deux personnages qui ont disparu de la scène, à côté de vedettes médiatiques (et Pesquet en fait partie malgré lui).
    Encore une contradiction bien de chez nous…

  2. J.J. dit :

    Parmi tous ces personnages évoqués, pour moi, vieux crouton, deux seulement restent dignes d’attention : Cousteau , malgré son ego quelque peu enflé, et l’ Abbé Pierre dont je ne partage pas les convictions, mais dont j’approuve et admire l’action.

    Quant à l’astronaute Pesquet, qui a su s’attirer la sympathie du public, à la fois par sa simplicité et son aura conférée par son statut d’aventurier(au sens noble du terme) et de scientifique, il doit en partie cette notoriété au quasi matraquage médiatique (contre productif pour certains), dont il a été l’objet., Cela n’ôte rien à ses mérites, mais aurait plutôt tendance à irriter certains.

  3. Laure Garralaga Lataste dit :

    La conclusion de ce « Roue Libre » reste ma note principale: 1 seule femme… Marie. Curie, pas la vierge. À vous les Julie, Sophie, Laurie et toutes les autres… un seul mot d’ordre : « Continuons le combat ! »

  4. christian grené dit :

    Y Laurita, Mujer del año 2021 por unanimidad. Amitiés à tous.

    • Laure Garralaga Lataste dit :

      Merci à Christian pour cet honneur qui m’est rendu de mon vivant mais… si tu sens que je prends « la grosse tête », tu as l’obligation de ma remettre sur le bon chemin.

  5. Laure Garralaga Lataste dit :

     » À vaincre sans péril on triomphe sans gloire…  » el Cid Campeador.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.