Archives de catégorie : PARLER SOCIAL

Une crise profonde du logement se construit inexorablement

Parmi les nuages noirs qui s’amoncellent dans le ciel français, l’un d’eux devient préoccupant : le logement. Avoir un toit sur sa tête à un prix modéré représente désormais pour les plus fragilisés une épreuve redoutable. L’année 2021 risque d’être catastrophique si l’on se fie au contexte actuel et surtout aux annonces effectuées de tous les cotés. Continuer la lecture

Publié dans PARLER SOCIAL | Marqué avec , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

J’écris et donc je me livre à vous

Chaque fois que l’on accouche d’un livre c’est avec l’espoir que le cercle des mots que l’on a étalés sur une page blanche s’élargisse. Il n’y a point d’accouchement qui ne se fasse dans la douleur et parfois la venue au monde de l’œuvre que l’on pense toujours être celle d’une vie nécessite l’utilisation du forceps. Continuer la lecture

Publié dans PARLER SOCIAL | Marqué avec , , , | 3 commentaires

Pas encore revenu d’une « démarche » sans scrupule

Dans un élan de solidarité sans grand effet les mêmes député;e.s qui ont honni la proposition de Benoît Hamon et de presqu’une vingtaine de départements ont demandé au gouvernement de réagir face à  la crise de la Covid qui a démontré à quel point le système de protection sociale était « plein de trous ». Continuer la lecture

Publié dans PARLER SOCIAL | Marqué avec , , , , , , , | 4 commentaires

Le mixage des crises conduit à la cacophonie

Le gouvernement a adopté la technique des disc-jockeys que l’on voit œuvrer dans les boites de nuit ou lors de ces grandes soirées où la musique électronique déferle sans retenue. Il a devant lui une table de mixage avec plusieurs curseurs qu’il faut pousser vers un niveau plus élevé ou baisser au gré des circonstances. Continuer la lecture

Publié dans PARLER SOCIAL | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Les violences ordinaires génèrent la violence visible

Depuis la fin de la période de confinement, la violence redouble comme s’il fallait se défouler et rattraper un retard pris dans des comportements déviants. Le couteau devient « l’outil » nécessaire pour régler la moindre querelle avec des conséquences de plus en plus graves. Même les chevaux sont victimes de ces actes silencieux et angoissants. Continuer la lecture

Publié dans PARLER SOCIAL, PARLER SOCIETE | Marqué avec , , , , , , , , | 2 commentaires

Des bulles sociales oubliées remontent à la surface

La surface de l’eau « sociale » paraît encore paisible. Tout le monde est encore, selon les médias au plaisir de retrouver les repères du monde d’avant. Lentement on voit apparaître des bulles plus ou moins grosses qui montent du fond de la société. Le RSA s’envole. Le chômage partiel approche de sa fin ou au moins d’une version plus restrictive. Ce monde socialement dissimulé affronte une période très difficile. Continuer la lecture

Publié dans PARLER SOCIAL | Marqué avec , , , , , , , , | 2 commentaires

(In)dépendance, autonomie et résilience : un vieux menu

Il faudra donc dans les prochains mois tirer les enseignements de ce qu’il vient de se passer, réveiller, innover, oser, convaincre et plus encore vérifier que les mots d’une loi ont une autre portée que celle des déclarations ministérielles. On n’est pas habitué à ce qu’il en soit ainsi ! Continuer la lecture

Publié dans PARLER SOCIAL | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , | 5 commentaires

64 : le nombre inscrit sur la patate chaude

Quel que soit le qualificatif qu’on lui donne, la référence à un âge décisif pour toucher une pension aussi proche que possible du taux maximum, constitue un leurre destiné à mobiliser l’opinion publique. De tous temps et sous tous les gouvernements il a été question d’une « borne » déterminée dans la vie alors que l’essentiel se trouvait ailleurs. Elle a toujours masqué le vrai débat. Continuer la lecture

Publié dans PARLER SOCIAL | Marqué avec , , | 5 commentaires

« On ne peut pas être et avoir été! »

ersuadé que l’ « on ne peut pas être et avoir été » je me retiens de « conseiller » ou de « juger » (sauf si on me le demande) et j’ai de plus en plus tendance à me retirer sous ma tente. Le paradoxe c’est que cette attitude conduit bien des personnes à considérer que ce silence correspond à de la lâcheté ou de l’indifférence. « On ne peut pas être et avoir été !  » sauf à avoir la tête qui enfle! Continuer la lecture

Publié dans PARLER POLITIQUE, PARLER SOCIAL, PARLER SOCIETE | Marqué avec , , , | 2 commentaires