Catégorie

PARLER SOCIETE

PARLER SOCIETE

Route, chemin, sentier : choisir désormais son parcours

Le parcours d’une vie ressemble à celui que l’on effectue sur une plage de sable encore mouillé à marée basse. Les promeneur solitaire y laisse ses traces plus ou moins profondes pour une durée liée au rythme de la nature. Lorsqu’il est accompagné il mélange les empreintes de son passage à bien d’autres et les rend très vite impossibles à identifier.

Lire la suite
Articles similaires
Le lundi où rien ne s’agite autour de moi
7 septembre 2021
instit’ un jour… instit’ toujours !
2 juillet 2021
Lettre ouverte à toutes celles et tous ceux qui m’ont accompagné
24 juin 2021
PARLER SOCIETE

Le passage du bac indispensable mais inutile

Dans quelques heures (pour les plus matinaux d’entre vous) des milliers de jeunes et de moins jeunes qui les accompagnent vont se ruer sur les sites internet donnant les résultats du baccalauréat. Le moment est institutionnellement important mais il faut bien avouer qu’il ne change plus le destin de celle ou celui qui est reçu ou collé.

Lire la suite
Articles similaires
Mitterrand m’a ouvert une fenêtre sur l’avenir
11 mai 2021
2020 dans mon rétro (très) personnel
31 décembre 2020
Confinavirus (17) : je prends ce bac…
4 avril 2020
PARLER SOCIETE

instit’ un jour… instit’ toujours !

« Si dans votre vie professionnelle d’instituteur ? vous avez élevé une seul esprit, vous pouvez affirmer que votre carrière est réussie ». Cette affirmation d’un inspecteur général de l’Éducation nationale d’antan dont le buste trône dans le hall de l’École normale supérieure a toujours trotté dans ma tête. Elle rend modeste sur le rôle que l’on peut avoir dans la fonction d’enseignant.

Lire la suite
Articles similaires
Le Coquelicot qui a poussé au Mali
23 septembre 2021
Le jour où on découvre l’espoir ou la crainte
10 septembre 2021
Le lundi où rien ne s’agite autour de moi
7 septembre 2021
PARLER SOCIETE

« OMAR M’A TUER » : la formule qui a tué une certaine justice

Le 23 juin 1991, Ghislaine Marchal, la riche veuve d’un équipementier automobile, était découverte baignant dans son sang dans la cave de sa propriété de Mougins. Elle a succombé à plus d’une dizaine de violents coups de couteau, l’un d’entre eux traversant le foie, un autre lui sectionnant quasiment un doigt. En arrivant sur place, les enquêteurs ont d’abord découvert que la porte de cette cave avait été fermée de l’intérieur. Et, surtout, que des inscriptions en lettres de sang ornaient deux portes : « Omar m’a tuer » sur la porte de la cave à vin et « Omar m’a t » sur celle de la chaufferie.

Lire la suite
Articles similaires
La paix va retrouver sa justice
18 décembre 2020
Tous les enfants ne sont pas des rois
5 décembre 2020
L’innocence présumée à géométrie variable
15 juillet 2020
Articles similaires
Le sectarisme de l’irrationalité se propage dans le désert de l’éducation citoyenne
19 janvier 2021
Des prévisions sur l’avenir du système éducatif public
23 novembre 2020
Un assassinat qui nécessite des décisions urgentes
19 octobre 2020
PARLER SOCIETE

Les copines et les copains d’abord…

Brassens a mis en avant le mot à travers une belle chanson vantant les mérites d’un bâteau… Un feuilleton en noir et blanc (on dirait maintenant une série) enthousiasma le petit nombre de téléspectateurs des années 60. « Les copains d’abord » et « le temps des copains » célébraient à leur manière un style de vie basé sur le partage.

Lire la suite
Articles similaires
La transmission est plus que jamais un devoir
25 septembre 2021
Le Coquelicot qui a poussé au Mali
23 septembre 2021
Les souvenirs de Marcel l’ancien combattant des airs
20 septembre 2021
PARLER SOCIETE

Le glissement vers un mélange explosif

Que restera-t-il vraiment de la démocratie dans un an ? Si l’on se fie au contexte actuel : pas grand chose ! Déjà par mal amochée par les mesures liées à l’état d’urgence sanitaire elle s’enlise peu à eu dans le marécage de la démagogie et du complotisme. Pas un jour sans que les déclarations des un.e.s ou des autres s’éloignent du vrai débat devant alimenter les choix des électrices et des électeurs. La France s’enfonce dans les ténèbres dont nul ne saurait dire quelle en sera la durée et surtout l’issue.

Lire la suite
Articles similaires
Quand Boris se livre à mots découverts
11 septembre 2021
Extraits de carnets de campagne à l’ancienne
28 juin 2021
Les supercheries des uns, l’inconscience des autres
17 mai 2021
Articles similaires
Les souvenirs de Marcel l’ancien combattant des airs
20 septembre 2021
Les vacances libératoires de Monsieur Hassan
1 septembre 2021
Le tondeur des brebis dont la toison dort
30 août 2021
Articles similaires
Les souvenirs de Marcel l’ancien combattant des airs
20 septembre 2021
Le lundi où rien ne s’agite autour de moi
7 septembre 2021
La fête terrassée par la pandémie en « belotage » favorable
28 août 2021