Tag

baignade

plage
HISTOIRES D'ETE

Pastilles d’été (4) : le bain manqué

La plage ? Un rêve construit à partir des lectures puisées au stock de bouquins laissés à l’école par la venue trimestrielle du bibliobus. Pour ma part, son image se construisait dans les descriptions que Daniel Defoe prêtait à la seule possession de Robinson Crusoe, veinard qui pouvait en arpenter des plages vierges, douces et blanches lécahées par des flots paisibles avec cocotiers inclinés.

Lire la suite
Articles similaires
Pastilles d’été (11) : quand je fréquentais le milieu
22 août 2020
Pastilles d’été (3) : le lavoir et le trou d’eau
12 août 2020
Pastilles d’été (2) : la piscine ouvre
11 août 2020
la pimpine
HISTOIRES D'ETE

Pastilles d’été (3) : le lavoir et le trou d’eau

Se baigner ! A Sadirac, à la fin des années 50 et au début de la décennie suivante, il était totalement impossible de trouver une solution autre, pour savourer ce privilège, que la grande bassine à laver les draps chauffée au soleil ou au jet d’eau laissé lui aussi sur le sol. Nous ne nous baignions donc quasiment jamais sauf pour les rares enfants privilégiés (dont ceux de l’instituteur) qui allaient « à la mer » durant les vacances, soit avec leurs parents, soit en colo. Il fallait donc faire preuve d’imagination. Et nous n’en manquions pas.

Lire la suite
Articles similaires
Pastilles d’été (4) : le bain manqué
13 août 2020
Pastilles d’été (2) : la piscine ouvre
11 août 2020
Pastilles d’été (1) : la douve
10 août 2020
HISTOIRES D'ETE

Pastilles d’été (2) : la piscine ouvre

En juillet 1963 il fallait ouvrir au public ce qui devenait officiellement « la piscine de Créon », posée au milieu d’un pré sur lequel allait être édifié quelques années plus tard le nouveau collège de Créon. Les enfants et même certains adultes attendaient avec impatience d’entrer dans cette eau pure d’un mètre-vingt de profondeur dans la partie la moins profonde et un mètre quatre-vingt dans la partie opposée. Un pédiluve avec une douche posée sur le coté constituait le seul équipement secondaire.

Lire la suite
Articles similaires
Pastilles d’été (14) : le soigneur saigneur
26 août 2020
Pastilles d’été (13) : le match de ma vie
25 août 2020
Pastilles d’été (4) : le bain manqué
13 août 2020
HISTOIRES D'ETE

Pastilles d’été (1) : la douve

Durant des siècles les Créon, comme toutes les villes bastides, construites majoritairement en bois, a eu peur des incendies. Plusieurs fois victimes du passage d’armées en campagne, les habitants avaient mesuré la nécessité de constituer une réserve d’eau pouvant les aider dans ces circonstances dramatiques. Les élus se préoccupèrent donc très vite de sécuriser, avec les moyens dont ils disposaient, la défense de leur cité. C’est ainsi que naquit, il a sept siècles, la « douve ».

Lire la suite
Articles similaires
Et si on ne couvrait pas le vrai feu qui couve
15 octobre 2020
La Californie brûle : ne détournons pas la tête !
17 septembre 2020
Y’a le feu à la citoyenneté
14 septembre 2020
Articles similaires
Isolé, mal accompagné ou non accompagné un mineur reste un mineur
8 octobre 2020
Pastilles d’été (11) : quand je fréquentais le milieu
22 août 2020
Pastilles d’été (4) : le bain manqué
13 août 2020
Articles similaires
La liberté d’expression est incompatible avec l’anonymat
23 octobre 2020
Rien n’est pire que la banalisation
1 septembre 2020
Pastilles d’été (4) : le bain manqué
13 août 2020
Articles similaires
Pastilles d’été (4) : le bain manqué
13 août 2020
Pastilles d’été (3) : le lavoir et le trou d’eau
12 août 2020
Pastilles d’été (2) : la piscine ouvre
11 août 2020