Tag

Choupinet

HISTOIRES D'ETE

Les aventures de Choupinet (11) : plus on est de fous plus…

Choupinet a par exemple eu un coup de foudre pour le fondateur du parc d’attractions ruisselant des valeurs de la France traditionaliste. Un contact avec du vicomte Philippe Marie Jean Joseph Le Jolis de Villiers de Saintignon, ayant prié son hôte d’autoriser la réouverture du Puy où des Fous se donnent en spectacle. Par un SMS aussitôt divulgué « l’agité du bocage » avait obtenu satisfaction bien avant les autres

Lire la suite
Articles similaires
Les fossoyeurs du foot français
14 septembre 2020
Les aventures de Choupinet (Fin) : la cafédomancienne
8 août 2020
Les aventures de Choupinet (20) : le lâcher prise
7 août 2020
HISTOIRES D'ETE

Les aventures de Choupinet (10) : les cadeaux et les remplaçants

Après une conversation sur un ton très familier avec M’Bappé, dans un stade de France au moins aussi rempli que le Matmut Atlantique lors d’un Bordeaux-Amiens, Choupinet a constaté qu’il n’était jamais prudent d’avoir les chevilles qui enflent dans une compétition. Parfois il avait tendance à être soumis à des enflures caractérisés de certaines parties du corps par un manque évident de modestie. Le retour à la réalité provoque chez lui, depuis pas mal de temps, des diminutions rapides de ces symptômes de la grosse tête.

Lire la suite
Articles similaires
Pastilles d’été (13) : le match de ma vie
25 août 2020
Les aventures de Choupinet (Fin) : la cafédomancienne
8 août 2020
Les aventures de Choupinet (20) : le lâcher prise
7 août 2020
HISTOIRES D'ETE

Les aventures de Choupinet (9) : les milliards masqués

Il y a des mots qui obsèdent ce pauvre Choupinet depuis plusieurs mois et qui reviennent sans cesse dans les conversation sont peu nombreux. Chaque jour les « masques » et les « milliards » tournent autour de lui comme les mouches autour de l’âne. C’est une situation qui devient obsédante puisque depuis quelque temps la « guerre » contre l’ennemi invisible de l’intérieur semble repartir.

Lire la suite
Articles similaires
Confinavirus (S2-E8) : la lassitude et le doute gagnent les élus locaux
12 novembre 2020
On peut taxer Bercy d’entêtement coupable
30 septembre 2020
Y’a le feu à la citoyenneté
14 septembre 2020
HISTOIRES D'ETE

Les aventures de Choupinet (5) : le jeu du tir à la corde européen

De retour au château il a bien fallu se rendre à l’évidence : le renouvellement des potes du gouvernement n’a pas provoqué de véritable bouleversement dans les habitudes. Le chemin zigzaguerait un plus en tournant systématiquement à droite mais il conduirait aux mêmes « lieux ». Le rendez-vous paraissait bien inaccessible. Il savait en effet qu’il lui faudrait emprunter des sentiers en pente raide pour parvenir au sommet qu’il visait. En premier de cordée, il lui faudrait tenter de convaincre les autres de le suivre ce qui n’était pas gagné. Une ascension à 27 ne relevait pas en effet de la sinécure

Lire la suite
Articles similaires
Dans la marine on l’appelle la « scélérate »
27 octobre 2020
La liberté d’expression est incompatible avec l’anonymat
23 octobre 2020
Rien n’est pire que la banalisation
1 septembre 2020
HISTOIRES D'ETE

Le feuilleton de l’été (3) : la belle inconnue démasquée

Pour l’instant il s’agit surtout de se déconnecter des mauvais moments passés à tenter de convaincre le bon peuple de l’inutilité du masque le rendant justement indispensable quelques semaines après qu’il eut été déclaré inefficace. Dans la cour intérieure du Fort de Guingasson, à l’abri des regards indiscrets, Choupinet organise justement des soirées masquées pour le gouvernement. Une manière comme une autre de tester la solidité de cette équipe réunissant l’expérience et la nouveauté. On prétexte uns éminaire et ons e fait une surboum!

Lire la suite
Articles similaires
La stratégie sécuritaire tourne au fiasco intégral
28 novembre 2020
Confinavirus (S2-E10) : le marché avance masqué
19 novembre 2020
Auront-ils le courage d’admettre un nécessaire changement ?
13 novembre 2020
HISTOIRES D'ETE

Le feuilleton de l’été (2) : le fantôme du Fort

Choupinet a par exemple commandé un vélo vert pour les semaines où il ira avec sa gouvernante se mettre au frais dans le fort de Brégançon. C’est tendance, a-t-il dit en regardant le catalogue des soldes me convient car il correspond à l’air du temps et au nouveau chemin. Le « nain de Neuilly » qu’il voit maintenant très souvent,lui a rappelé qu’il adorait effectuer un grand Tour sous les vivats de la foule lâchant si besoin les suceurs de roue en charge de sa sécurité lors de la rentrée dans les cols.

Lire la suite
Articles similaires
Pastilles d’été (11) : quand je fréquentais le milieu
22 août 2020
Pastilles d’été (4) : le bain manqué
13 août 2020
Les aventures de Choupinet (Fin) : la cafédomancienne
8 août 2020