GESTION LOCALE

On peut taxer Bercy d’entêtement coupable

Les feuilles d’automne tombaient dans les boites aux lettres des locataires ou des propriétaires appartenant au 60 % des foyers imposables pour la taxe d’habitation. Depuis deux ans elles se sont progressivement envolées sur décision du magicien des finances locales. « Plus personne ne la paiera », a annoncé Emmanuel Macron, en Janvier 2019, à l’occasion d’un voyage en province. Cet impôt local dont le montant reposait sur une base locative établie par les services de l’Etat et un taux fixé par le conseil municipal rapportait quelques 23 milliards d’euros annuels aux collectivités locales.

Lire la suite