PARLER SPORT

Les fossoyeurs du foot français

l faut véritablement avoir un ballon rond qui tourne en permanence dans la tête pour trouver désormais un intérêt à une rencontre du championnat de football professionnel français. Il y a peut-être un ou deux matches par saison dignes du tarif des places ou du nouvel abonnement à une chaîne privée permettant de contempler la décrépitude d’un spectacle d’une médiocrité désarmante. Ce week-end les trois meilleures équipes de l’hexagone étaient en lice.

Lire la suite