PARLER POLITIQUE

La préparation privatisée des lois montre ses limites

L’obsession de la privatisation de tous es secteurs habituellement dévolus aux service public. Le « privé » étant réputé plus efficace et surtout plus souple pour se mettre au service des commanditaires. C’est ainsi que le gouvernement actuel a lancé le 12 janvier 2018 un appel d’offres pour sous-traiter à une entreprise privée la rédaction de l’exposé des motifs de la loi, qui n’était pas encore présenté en Conseil des ministres

Lire la suite