HISTOIRES D'ETE

Pastilles d’été (5) : la vérité du puits

Mes rapports estivaux avec l’élément liquide n’ont pas toujours reposés que sur la couleur rosée… bien au contraire et surtout en enfance. Même si j’ai bien compris qu’à quelques degrés près les canicules d’antan sont désormais considérées comme des chaleurs anecdotiques je mesure l’ingéniosité spontanée que nous mettions en œuvre pour l’atténuer. J’ai beaucoup survécu grâce à l’amour et à l’eau fraîche. Un puits était à cet égard une source inépuisable de plaisirs.

Lire la suite