Tag

oiseaux

PARLER ENVIRONNEMENT, PARLER POLITIQUE

La stratégie de la « coucoufaction » printanière

Les mœurs du coucou inspire bien des pratiques politiciennes au moment des scrutins. S’installer dans le « nid » de l’autre, profiter des soins dispensés par les « habitués » et en profiter pour se considérer comme légitime en oubliant les conditions dans lesquelles on est arrivé.e  devient une règle. Un seul « œuf » déposé partout de la même manière, sans trop se soucier de des « nourrisseurs » permet de tabler sur un résultat plus sûr, qui autorisera la survie de l’espèce.

Lire la suite
Articles similaires
On n’a pas tiré l’enseignement des primaires
7 juillet 2021
Abstenez vous de trop pavoiser !
21 juin 2021
Une solidarité active et humaine pour le plus grand nombre
28 mai 2021
Articles similaires
Pistez les étoiles elles boivent du rosé
23 juillet 2021
2021 : le port du bob et de la tenue à pois rouges
17 juillet 2021
Le trio à l’origine des maux bleus
1 juillet 2021
PARLER ENVIRONNEMENT

Les grues tracent le chemin de l’espoir

Elles appartiennent aux plus expertes de la planète en dialogue Nord-Sud ou l’inverse puisque elles tiennent deux conférences annuelles sur ce thème. Elles se réunissent sur la terre d’Afrique du Nord quand la « guerre froide » s’installent sur l’Europe et recherchent la fraîcheur lorsque la température monte autour d’elles. Les grues figurent parmi ces « migrantes » ne connaissant pas les frontières et s’offrant le ciel comme route vers l’espoir dans un sens et dans l’autre.

Lire la suite
Articles similaires
1948 : Bartali, Bobet, Lapébie… font un Tour à Créon
12 juillet 2021
Les victoires de empêcheurs de jouer en rond
3 juillet 2021
Le trio à l’origine des maux bleus
1 juillet 2021
Articles similaires
La stratégie de la « coucoufaction » printanière
5 avril 2021
On va manquer de rouleaux au printemps
29 mars 2021
« Mourir pour des idées, pas toujours de mort lente »
9 mars 2021
CORONAVIRUS

Confinavirus (34) : la ronde solitaire

Alors peu à peu le besoin d’aller explorer au-delà d’un horizon partiellement obturé par un quatre-quatre immobile donne des fourmis dans les jambes. Équipé d’un masque « fait maison », sur la pointe des souliers qui avaient oublié mes pieds j’ai fui le lieu de confinement. Dérogation dans la poche j’ai opté pour un tour de ville que je n’ai plus effectué depuis exactement 40 jours.

Lire la suite
Articles similaires
Route, chemin, sentier : choisir désormais son parcours
19 juillet 2021
Lettre ouverte à toutes celles et tous ceux qui m’ont accompagné
24 juin 2021
La pandémie peut mettre le sport « organisé » hors-jeu
7 juin 2021
Articles similaires
Les copines et les copains d’abord…
10 juin 2021
La profession de mauvaise foi
1 juin 2021
Une solidarité active et humaine pour le plus grand nombre
28 mai 2021
Articles similaires
Quand on fait du foin tout l’été
15 juin 2021
Et si on parlait plutôt des autres sécurités
27 mai 2021
Entretien avec livraison de mes vrais mots
10 avril 2021