CORONAVIRUS

Confinavirus (29) : l’autre vague sanitaire qui arrive

J’ai ouvert ma porte ce matin pour une première sortie utilitaire depuis le 15 mars. Je n’ai pas osé m’évader par la fenêtre car dans la période actuelle j’aurai été vite dénoncé comme récalcitrant voulant échapper aux contraintes du confinement. Attestation de déplacement dérogatoire en main j’ai donc bénéficié, de la part de mon épouse, d’une liberté conditionnelle pour bonne conduite. J’ai pu aller jusqu’à la maison médicale du Créonnais rencontrer mon médecin référent.

Lire la suite