GESTION LOCALE

Une crise de confiance ne se soigne pas qu’avec des crédits

Ces spécialistes ont mis en évidence que la crise dite des « gilets jaunes » était le « symptôme d’un mal-être lié en grande partie à une dégradation du contexte local plutôt qu’à des situations personnelles ». Une sensation solidaire d’abandon multiforme par une République en laquelle ils ne croient plus, a constitué le ciment à prise rapide de leur révolte.

Lire la suite