CORONAVIRUS

Déconfinavirus (4) : la loi du marché masqué

De ma fenêtre de confiné légèrement plus mobile j’ai une pour septième semaine consécutive constaté l’influence de la loi du marché qui s’impose chaque mercredi matin, à Créon. Sous les parapluies, avec des cirés ou des chapeaux étanches, harnaché.e.s manière vieux loup de mer ou insouciants façon Gene Kelly, les chalands masqués se sont majoritairement bien comportés autour des commerces de plus en plus nombreux. Le déconfinement n’a pas véritablement changé les habitudes. Seuls les masques changeaient la donne.

Lire la suite