Hommage à Henri Deloubis

Philippe Madrelle, Président du conseil général de la Gironde, a rendu un hommage à Henri Deloubis, ancien conseiller général du canton de Targon. Transmis aux médias, il a, une fois encore, été oublié !

Disparition d’un homme de terroir

« Durant plus de 30 années consécutives, Henri Deloubis a représenté cette terre d’Entre Deux Mers faite, comme lui, de rondeurs et de générosité. Il aimait par-dessus tout ces  paysages façonnés par ces femmes et ces hommes qu’il défendait en permanence, comme étant les artisans du bonheur quotidien des autres, à travers des productions agricoles de qualité. Défenseur inlassable d’une profession qu’il exerçait avec passion, dans la continuité de ses parents, il était entré au sein de l’assemblée départementale en 1964 pour y apporter son bon sens, sa bonhomie et son amour des choses simples qui contribuaient, pour lui, à une gestion proche des intérêts de ses concitoyens.

Henri Deloubis dont le père, Pierre, avait été lui-même conseiller général de la Gironde, exactement 30 ans avant son fils, appartenait à cette famille des conseillers généraux ruraux, généreux, heureux de parcourir leur canton, de dialoguer avec les uns et avec les autres, sans se soucier outre mesure de leurs approches philosophiques ou politiques. Républicain, autodidacte, cultivé, il collait à la terre dont il avait été l’élu depuis des décennies. Cet homme de caractère s’était engagé, parfois vigoureusement, au bénéfice de cette viticulture d’Entre Deux Mers, tellement meurtrie par des crises successives. Il préférait l’action aux mots et la rencontre à la confrontation, le consensus constructif aux affrontements inutiles. Avec lui, c’est une mémoire de l’Entre Deux Mers qui s’estompe dans ces cieux qu’il a tant de fois scrutés avant les récoltes.

Philippe Madrelle Président de l’assemblée départementale actuelle, ainsi que tous ses collègues qui ont pu le côtoyer dans ses fonctions électives,  présentent à ses proches leurs condoléances attristées.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *