Copenhague : le vélo créonnais s'exporte !

Article publié sur Localtis.infos le 1° juin 2010

un autre article à lire : http://www.developpementdurablelejournal.com/spip.php?article6582
Mobilité
Le congrès Velo-City mettra en avant les initiatives locales

Y-a-t-il une spécificité française en matière de politiques cyclables et de services liés à l’usage du vélo ? Oui, à en croire les acteurs français du vélo qui se retrouveront sur le pavillon français du Congrès international Velo-City, qui se déroulera du 22 au 25 juin à Copenhague. « Et cette place singulière que tient la France vient notamment du fait que, faute d’une réelle politique de développement national, ce sont les collectivités qui portent sur le terrain les initiatives et une dynamique qui est actuellement en pleine effervescence », a soutenu Jean-Marie Darmian, président du Club des villes et territoires cyclables et maire de Créon (Gironde), lors de la présentation de ce congrès le 1er juin.
Certes, ce réveil des politiques vélo reste timide par rapport aux niveaux atteints aux Pays-Bas ou au Danemark, où la part modale est déjà forte au niveau national (26% et 19% de tous les déplacements s’y font à vélo) et encore plus dans certaines villes (50% à Amsterdam et Copenhague). « Alors qu’il est massifié dans ces deux pays, le développement de l’usage du vélo reste plus éclaté et donc plus diversifié en France. Cette diversité d’actions peut constituer un atout, lorsque chacune de ces actions liées au vélo s’insère bien à la chaîne d’intermodalité entre les transports. Reste ensuite à savoir les valoriser », a-t-il précisé. Et d’ajouter qu’une logique de politique territoriale s’esquisse en matière de développement du vélo, et que le Club accueille dans ce sens de plus en plus de conseils régionaux parmi ses membres. La dernière en date étant la région Basse-Normandie. Qui dit région dit réseau ferroviaire, et des avancées en matière d’intermodalité train-vélo sont donc attendues, par le biais de rapprochements entamés avec la SNCF, qui avance aussi dans ce domaine puisqu’elle vient de nommer en interne son « Monsieur vélo ».
Morgan Boëdec / Victoires-Editions

Ce contenu a été publié dans pARLER SOCIETE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.