La soirée en compagnie du Grand-Duc aura été fort sympathique. Rien ne bien excitant mais une manière habile de conforter les liens entre voisins. Choupinet préfère les sorties plus conformes avec l’image d’un Président passant des vacances simples sur la Cote d’azur. La situation très préoccupante du pays, évoluant sur le fil du rasoir du retour de la pandémie, nécessite que des signes de sérénité soient donnés en matière de participation à la vie collective.

Le choix a donc été fait d’une soirée « ordinaire », dans un lieu ordinaire, avec des dépenses ordinaires, et au milieu de gens ordinaires a des avantages considérables pour se construire une image de proximité qui fait parfois défaut aux gens qui comptent. Il fut ainsi décidé que comme la très grande majorité des Français le choix d’une « pizzeria » aurait des retombées bénéfiques.

Le nom de cet établissement est tout un programme. « Les Sirènes » tenu par deux gentes personnes est en effet parfaitement situé rue du Cap Nègre en bord de plage au Lavandou. Choupinet y avait été très bien reçu l’an passé et comme tous les vacanciers ayant déniché une bonne adresse, il y est revenu, en famille, cette année. Masqués dans les règles de l’art, les convives se sont émancipés des membres de la garde rapprochée qui était passée dans l’après-midi pour, comme le veulent les règles, s’assurer des conditions de sécurité.

Une table soigneusement choisie pour sa situation et son orientation ; des possibilités pour que des convives « secrets » soient prêts à intervenir : les accompagnateurs ont dû réaliser l’exploit de rendre « normal » ce qui ne saurait l’être. C’est la rançon du rôle que joue Choupinet dans un pays où le pouvoir ne se conçoit pas dans le respect de la liberté personnelle de ceux qui l’exercent. Ailleurs, et notamment dans les pays d’Europe du Nord il en irait chaque jour différemment  !

La narration de la formidable aventure de la pizzeria qui meuble les pages des journaux résume parfaitement la situation actuelle. L’une des propriétaires, raconte en effet avec enthousiasme que les visiteurs du soir étaient venus dans la pizzeria pour… « commander des pizzas », ce qui donne un caractère exceptionnel à cette aventure.

Le service a été un peu long puisque la tablée est restée selon le récit « deux ou trois heures, en toute simplicité.» Sur Tripadvisor il est certain que la durée de ce service de pizzas ordinaires va donner une note catastrophique. Attendre aussi longtemps, mérite pareille sanction d’autant que la durée moyenne du temps entre la prise de la commande et l’arrivée des plats dans un établissement servant d’aussi nombreux convives, ne saurait excéder une demi-heure. Ou les pizzaiolos ont été très précautionneux ou les plats à préparer étaient extrêmement complexes ou peut-être qu’il y a un brin d’exagération méditerranéenne dans ce délai. En tout cas le restao n’est pas à recommander. Les réseaux sociaux en témoignent.

En fait quand on consulte le site Tripadvisor qui bizarement date d’il ya plusieurs années, on trouve 519 avis sur le restaurant, 219 d’entre eux sont dans la catégorie « horrible » et seulement une vingtaine en louent les mérites. La note globale se situe sur els apges jaunes à 1,5 sur 5 ce qui peut-être considéré comme une performance modeste.

Sur le profil Facebook un avis récent de Stéphanie Guyot résume parfaitement la situation : «  Nous avons attendu pendant 15minutes pour être servi mais personne n’est venu alors qu’il n’y avait personne dans le resto ! Toujours aussi désagréable et pas du tout envie de leur donner des sous ! Nous sommes repartis sans rien boire » C’était seulement il y a quelques heures après le passage de Choupinet.

Avec un peu de curiosité on en trouve bien d’autres de ce genre. Le cadre, en bordure de plage avec vue directe sur la Méditerranée reste semble-t-il l’atout principal de ce qui est en fait un restaurant.

N’empêche qu’ à l’issue du repas, les convives ont accepté de poser pour la “désormais traditionnelle” photo avec les propriétaires de l’établissement et le personnel. Détail important sur ce cliché diffusé tout le monde porte son masque pour se protéger de la Covid-19… et pour éviter toute polémique à ce sujet. Un signe fort dans le contexte actuel.

Bien entendu nul ne saurait reprocher à un vacancier ordinaire de s’offrir une soirée familiale dans un restaurant que personne ne recommande. C’est habituel dans les lieux touristiques entre le 15 juillet et le 15 août. Et c’est heureux que les gens ordinaires n’y échappent pas. Choupinet a vraiment le goût de l’aventure.